1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

3 solutions pour lire vos magazines sur les supports numériques

(Simon Forgues) – Il faudrait avoir vécu au fond d’une grotte de l’époque du Neandertal depuis des années pour ne pas savoir que la presse écrite est en pleine mutation.

Les imprimés se vendent de moins en moins, et, à l’inverse, les gens consomment des médias numériques à la pelle.

Des vidéos, de l’audio, des images, oui, mais aussi des magazines qui, dans certains cas, sont des répliques exactes de la version en papier.

Or,  pour certains, et ils sont de plus en plus nombreux, il s’agit de magazines conçus exprès pour l’univers numérique. On a donc une industrie qui se développe autour des magazines écrits mais 100 % électroniques.

Voici quelques applications qui pourraient vous intéresser afin de lire vos imprimés préférés sur votre ordinateur, votre tablette tactile ou même votre téléphone intelligent si, comme moi, vous avez un écran de bonne dimension.

 

LeKiosk (http://www.lekiosk.com)

Si vous aimez bouffer littéralement des magazines, je vous dirais que l’une des meilleures dans le genre est LeKiosk.

Vous y trouverez les liens pour installer leurs applications sous iOS pour iPhone et iPad, sous Windows pour les PC et les téléphones, ainsi que pour les tablettes et téléphones Android.

On y trouve autant des magazines que des bandes dessinées et le catalogue est bien garni. Plus de 1000 titres, selon leurs informations, mais on ne m’en voudra pas de ne pas les avoir compté.

Page d'accueil de LeKiosk sous Android
Page d’accueil de LeKiosk sous Android

Un regret : très peu de titres canadiens. Beaucoup plus européens mais, au moins, l’offre en langue française est impressionnante.

Deux forfaits sont offerts. L’un à 10 euros par mois, ce qui fait un peu moins de 15 $, et qui permet de lire 10 magazines par mois. L’autre à 20 euros, un peu moins de 30 $, permet de lire jusqu’à 25 magazines différents. On trouve quelques titres gratuits mais ils sont rares.

Si ça vous tente de l’essayer, le 1er mois est gratuit, soit dit en passant.

 

PressReader (http://www.pressreader.com)

On y trouve des applications iOS, Windows et Android comme pour LeKiosk ci-dessus, mais PressReader est aussi disponible sur BlackBerry. À la différence de LeKiosk, ici, on peut accéder non seulement à des magazines mais aussi des journaux.

C’est d’ailleurs là-dessus que je lis quotidiennement le quotidien Le Droit d’Ottawa/Gatineau et de temps en temps le journal Métro.

Beaucoup de magazines et de journaux francophones mais, encore là, relativement peu de Canadiens en comparaison aux européens. Sur plus de 100 titres de magazines canadiens offerts à peine 8 le sont en français. Pas de Châtelaine, L’Actualité, 7 Jours, etc. Les journaux canadiens français en revanche y sont plus nombreux.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Vos diagrammes ne seront plus jamais les mêmes

Un bémol : on ne peut adhérer à un forfait comme avec LeKiosk. On s’abonne à chaque magazine ou journal sur une base mensuelle ou annuelle.

Donc, pas de forfait pour lire plusieurs titres. Sachez qu’il en coûte cependant moins cher d’adhérer à un abonnement numérique que papier.

 

ISSUU (http://www.issuu.com)

Si vous aimez lire des magazines sans vous ruiner, et sortir un peu des sentiers battus de surcroît, je vous recommande ISSUU. On peut lire les publications sur des applications natives pour Android et iOS, ou encore dans son navigateur pour PC ou même mobile si on utilise un téléphone Windows ou BlackBerry par exemple.

On n’y trouve pas forcément tous vos magazines habituels qu’on peut acheter en kiosque, et c’est vraiment tant mieux, puisque les titres alternatifs pullulent.

Les technologies, la mode, les arts, les sports, les voyages, l’offre est là encore très intéressante. Par contre, en langue française, c’est vraiment mais vraiment infime. Vous êtes averti.

Un aperçu de l'offre dans ISSUU

Beaucoup de catalogues, de dépliants, de brochures de toutes sortes notamment.

Besoin d’équipements électroniques et/ou de sonorisation ? Il y a de fortes chances que vous y trouviez le catalogue d’une ou même plusieurs entreprises spécialisées en la matière.

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :