1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Année 2016 exceptionnelle pour les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique membres de la SOCAN

La Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) faisait paraître récemment un bilan de la dernière année.

Nos radios détiennent fièrement une licence pour diffuser les créations des membres de la SOCAN. Alors, il serait intéressant de tirer quelques données de L’Album SOCAN 2016 ainsi que d’un communiqué de presse paru le 31 janvier.

Du 15 septembre 2015 au 15 septembre 2016

Pas moins de 143 996 entreprises détenaient une licence de la SOCAN en date du 15 septembre 2016.

Il s’agit de stations radiophoniques, oui, mais aussi des restos, bars, et d’autres endroits où l’on diffuse de la musique. Parmi ces entreprises, pas moins de 3 288 nouvelles se sont ajoutées à celles qui l’étaient déjà.

Au total, l’organisation comptait à la même période 138 524 membres dont 7 252 y ont adhéré au cours des douze mois précédents.

Les rangs grossissent donc autant chez les licenciés que chez les ayants droit.

Le numérique progresse à pas de géant

Loin de s’essouffler, et ça personne ne s’en étonnera, les services musicaux en ligne ont encore et toujours le vent dans les voiles.

D’ailleurs, la SOCAN a redistribué à ses membres des redevances pour… 4,23 milliards d’exécutions dans les services musicaux en ligne.

La numérisation des contenus, c’est notamment ça.

La SOCAN a pulvérisé des records

Dans un communiqué paru sur le site de l’organisation, on apprend en outre que les créateurs et éditeurs de musique au pays ont généré des revenus totaux records d’un tiers de milliard de dollars, soit approximativement 330 millions $.

Il s’agit d’une augmentation de 8 % par rapport à l’année précédente.

De ces résultats, si l’on revient aux services de musique en ligne, le streaming (musique en continu) a généré des revenus de 13 millions $, en hausse de 460 % comparativement à l’année précédente.

Certains vont sourire, d’autres moins

En terminant, parce que je sais qu’ils s’aiment bien mutuellement, j’adresse un petit clin d’œil taquin tant à nos amis les artistes qu’à certains animateurs radio de la Vieille capitale.

Sans doute avez-vous déjà entendu dire que le Plateau Mont-Royal était un repaire d’artistes et particulièrement de « vedettes »?

Alors voici de quoi qui n’aura – malheureusement – rien pour freiner les ardeurs de certains détracteurs du milieu artistique et culturel montréalais, et surtout quelques animateurs radio à l’autre bout de l’autoroute 20.

La SOCAN a dressé le Top 25 des quartiers du Grand Montréal où vivent les auteurs et compositeurs à succès.

Quels quartiers occupent les 3 premières positions du palmarès?

Réponse : 1) le Plateau Mont-Royal Ouest [Mile-End], 2) le plateau Mont-Royal Nord et 3) le plateau Mont-Royal Centre-Sud.

Décidément, il y a de ces histoires dont on n’a pas fini d’entendre parler. À la radio bien sûr. 😉

Top 25 des quartiers du Grand Montréal où vivent les auteurs et compositeurs à succès
(Photo : Simon Forgues)

(Source : Album SOCAN 2016 et communiqué de presse)

The following two tabs change content below.
Simon Forgues

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :