1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Belle représentation de nos communautés francophones au 47e FICG

(Par Simon Forgues) – On n’a pas besoin de tous les nommer. Les noms de Lisa LeBlanc ou encore de Jean-François Breau suffisent à démontrer l’impact positif que le Festival international de la chanson de Granby (FICG) peut représenter sur la carrière de jeunes artistes de la relève.

L’événement constitue depuis près de cinq décennies l’une des plus formidables pépinières de nouveaux talents en chanson et en musique qui puissent exister. Sans exagérer.

La 47e édition qui se met en branle à compter d’aujourd’hui le 19 août ne fait pas exception encore une fois. Un rendez-vous d’une dizaine de jours avec les artistes que vous entendrez sans doute un jour sur les ondes de nos stations à travers tout le pays.

Parmi les incontournables de l’édition 2015, outre une flopée de spectacles intérieurs et extérieurs tous plus intéressants les uns que les autres, le FICG et le Réseau national des Galas de la chanson (RNGC) ramènent pour une 5e reprise le spectacle Jamais trop tôt, un concept unique et rafraîchissant qui met en lumière le talent de jeunes Canadiens francophones âgés de 14 à 17 en provenance de 9 provinces canadiennes.

Musicien en concert
Unsplash / Pixabay

Grâce à la collaboration d’écoles disséminées aux quatre coins de la francophonie canadienne, les jeunes ont écrit plus de 250 chansons en français dont les 24 meilleures d’entre elles ont été mises en musique par des demi-finalistes du FICG des années précédentes tels que Wilfred LeBouthillier, Mastik, Karim Ouellet ou Geneviève Toupin.

Le 26 août à 19 h 30, ces chansons seront présentées par 24 interprètes canadiens au Palace de Granby.

Si le public pourra y assister sur place, il sera aussi possible de suivre l’événement par le biais de la diffusion Web sur le site de Jamais trop tôt auquel nos radios auront également accès.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Amazon propose 1 million de titres en streaming sur Prime Music

En plus de la contribution de ces jeunes auteurs adolescents d’un peu partout au Canada, il importe également de mentionner que la représentation de nos communautés parmi les demi-finalistes est pour le moins impressionnante cette année.

Sérieusement. Voyez par vous-mêmes. Du nombre, on retrouve Big Balade (Ottawa, ON), Martine Fortin (Sudbury, ON), Chloé Breault (Bertrand, NB), Kasperzik (Winnipeg, MB), Karimah (Edmonton, AB), Joey Robin Haché (Moncton, NB) et Caroline Savoie (Dieppe, NB).

Je vous invite d’ailleurs à découvrir ces jeunes artistes, dont certains d’entre eux ont même déjà été entendus en ondes par le biais de notre réseau de radios membres à travers le Canada.

Big Balade (Ottawa, ON)

 

Caroline Savoie (Dieppe, NB)

 

Chloé Breault (Bertrand, NB)

 

Joey Robin Haché (Moncton, NB)

 

Karimah (Edmonton, AB)

 

Kasperzik (Winnipeg, MB)

 

Martine Fortin (Sudbury, ON)

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :