Budget de la radio : comment l’étirer tel un élastique sans qu’il ne brise

Comment étirer le budget de l’entreprise même si l’on croit qu’il n’est pas élastique? Cet article de la spécialiste en entrepreneuriat Kim Auclair sur les façons d’économiser de l’argent m’a incité à rédiger celui-ci.

On le sait pertinemment. Les radios communautaires comme les nôtres comptent chaque sou. Pas étonnant puisqu’il s’agit d’organismes à but non lucratif.

Or, comment étirer le budget… quand on sait que le budget n’est pas élastique?

Les suggestions de Mme Auclair sont excellentes. Jumelez-les aux miennes afin d’y parvenir dans le cas particulier d’une radio comme la vôtre :

1) Partagez certains espaces communs…

Salle de conférence partagée entre plusieurs entreprises
Photo : cdu445 / Pixabay

Sachez d’abord que rien ni personne ne vous contraint à loger dans vos propres espaces à bureaux. Pourriez-vous loger dans un centre communautaire ou culturel par exemple? On coupe dans la surface et donc le loyer lorsqu’on partage les espaces communs tels que le coin repas, les toilettes, l’aire d’accueil, la salle de conférence, le vestiaire, etc.


2) …et certains frais communs aussi

Photo : Gadini / Pixabay

En vous installant dans un bâtiment avec d’autres organisations, vous pourrez conséquemment partager certains frais. Conciergerie et entretien, secrétariat et réception, comptabilité, déneigement et tonte de gazon, etc.


3) Comptez sur des étudiants

Une jeune étudiante allongée sur la pelouse
Photo : MissCaraReads / Pixabay

Des maisons d’enseignement pourraient combler vos besoins en main d’œuvre. Des stagiaires pour la saison estivale ou même durant le reste de l’année.

Ex. : Vous avez besoin de réaliser une étude pour mesurer l’impact de la station dans son milieu? P.S. Ça vous en prendra sûrement une si vous espérez convaincre le gouvernement provincial de voler financièrement à votre rescousse.

Alors, informez-vous à l’université ou au collège de votre région. Certains étudiants seraient peut-être intéressés à la réaliser comme projet de stage sous la supervision d’un professeur titulaire.


4) Pour étirer le budget, coupez dans les frais généraux

Pour étirer le budget, coupez dans les frais généraux
Photo : Johanna84 / Pixabay

Les lignes de téléphone et de télécopieur sont coûteuses? Optez pour la téléphonie IP ainsi qu’un service de fax vers courriel. Beaucoup moins dispendieux.

Ensuite, les frais de logiciels sont exorbitants? Qu’à cela ne tienne. Adhérez à TechSoup Canada et vous pourriez avoir droit à des tarifs réduits sur des logiciels connus. Sinon, les logiciels open source et libre de droit sont également à considérer.

J’ai rédigé un billet en février dernier sur une station africaine qui fonctionne avec la seule énergie du soleil. Vos frais d’électricité pourraient-ils être coupés drastiquement si une partie de votre énergie provenait de sources renouvelables? Je ne promets rien, mais ça se peut.


5) C’est si bon quand c’est vert

Pile de feuilles de papier
Photos : nese / Pixabay

Quelle quantité de papier acheminez-vous chaque année au recyclage rien qu’à la salle des nouvelles notamment? Des feuilles qui, une fois coupées en deux et brochées ensemble, pourraient ainsi se transformer en calepin de notes.

Installez des appareils de gestion de la consommation électrique. À ce sujet, lisez d’ailleurs le point No. 3 de mon texte sur les innovations technologiques.

Certains appareils électroniques dévorent littéralement les batteries, donc optez pour des piles rechargeables.

Achetez des appareils réusinés avec une garantie du fabricant. Ça prend un aspirateur pour nettoyer les moquettes de la station? Chez nous, on a acheté un aspirateur Dyson réusiné par la compagnie. Excellente marque. Le coût? Une fraction du prix affiché dans le commerce au détail.

Voilà autant de petits gestes qui font du bien à votre portefeuille mais aussi à la planète.


6) Troc, troc, troc!

Deux personnages en bois qui font du troc
Image : succo / Pixabay

En entreprise, l’idée c’est évidemment de faire du profit. Par contre, dans un organisme sans but lucratif, l’idée est plutôt… de ne pas faire de profit. Vous êtes des pros de la publicité, mais pas tellement du nettoyage. Troquez alors du temps publicitaire contre un grand ménage printanier d’un montant équivalent. De l’argent qui n’entre pas dans les coffres, mais qui n’en sort pas non plus.

 

En terminant, si vous connaissez d’autres astuces pour étirez le budget, partagez-les avec nos lecteurs.

 

(Inspiré par le texte « Autofinancement : 7 idées pour économiser de l’argent » de Kim Auclair, Niviti)

%d blogueurs aiment cette page :