La carte de presse qui sert de passe-partout, mythe ou réalité?

Vous l’avez vue à de nombreuses reprises au cinéma hollywoodien : LA fameuse carte de presse.

Croyez-vous qu’elle existe? Cette superbe carte qu’on présente aux autorités pour se faire ouvrir TOUTES les portes?

Oui… et non.

Carte de presse

Carte de presse n’est pas forcément gage d’accès assuré

Quelqu’un me demandait récemment où et comment pouvait-on obtenir une carte de presse qui simplifierait l’accès à des événements culturels, politiques et autres.

D’abord, mettons les choses au clair. LA clé passe-partout n’existe pas. Du moins, pas comme on nous la dépeint au cinéma.

Il ne suffit pas de simplement présenter sa carte de presse pour se faire ouvrir les portes de n’importe quel lieu ou événement.

En Chine ou en Corée du Nord, où les agences de presse sont contrôlées par l’État, ce n’est peut-être pas impossible.

En France, les journalistes ont accès à une carte de presse délivrée par une commission professionnelle. C’est d’ailleurs le seul pays démocratique à le faire.

Sauf qu’au Canada, ça ne fonctionne pas tout à fait comme ça.

Chez nous, les agences de presse ou encore de grands groupes médiatiques fournissent généralement une carte d’identification à leurs représentants.

Même chose pour un ordre professionnel, un syndicat ou une fédération comme la FPJQ qui remet un semblable document à ses membres.

Gardez toutefois en tête qu’il ne s’agit pas d’un sauf-conduit à proprement parler, mais plutôt d’une façon de démontrer son statut professionnel et son appartenance à l’organisation en question.

Donc, s’il est vrai que ça facilite les déplacements ainsi que l’identification auprès des autorités, ce n’est pas pour autant le gage d’un accès instantané à n’importe quelle tribune de presse.

Souvent plus une question de réputation et de confiance

Le vrai passeport, c’est l’accréditation. Or, l’accréditation, on l’obtient à la pièce. Auprès des organisations et événements que l’on veut couvrir. C’est donc aux autorités à qui l’on présente notre carte de presse de lui prêter foi ou pas.

En résumé, oui, il est possible d’obtenir une carte de presse. Sauf que la présentation d’une telle carte de presse de la FPJQ ou de la Presse Canadienne ne vous garantira pas forcément l’accès à l’arrière-scène de la prochaine tournée mondiale de Lady Gaga.

En revanche, la posséder pourrait permettre aux organisateurs du spectacle de faciliter votre accréditation. Là est toute la nuance.

The following two tabs change content below.
Simon Forgues

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :