1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Ce qu’il en coûte de ne pas respecter la LNNTE

(Par Simon Forgues) – Lors de votre démarchage téléphonique, il faut toujours respecter les règles. Toujours.

TéléphoneJ’écrivais dans une récente édition de nos dossiers de la semaine, qu’il pouvait en coûter cher de ne pas respecter la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus (LNNTE).

Des décisions rendues publiques hier par le CRTC apportent justement un peu d’eau à mon argumentaire, si je puis dire.

Pas moins de quatre entreprises se sont vues décerner des amendes plutôt salées pour n’avoir pas consulté la liste ou encore pour s’être servi d’une édition de la liste qui était incorrecte.

Dans tous les cas, on parle de plusieurs milliers de dollars à verser.

Pour une entreprise montréalaise de portes et de fenêtres, les sanctions administratives pécuniaires sont de l’ordre de 10 000 $.

Mais pour une autre entreprise ontarienne, elle aussi de portes et de fenêtres, ce n’est pas une mais bien deux décisions qui ont été rendues la concernant.

Dans un cas, le CRTC impose des sanctions de 9 000 $ à une entreprise tierce qui a fait du télémarketing en son nom, tandis que dans une autre décision, c’est la rondelette somme de 18 000 $ qu’elle-même devra versée.

Voici l’autre dossier dont la décision a été rendue publique hier, avec 10 000 $ de sanctions encore là.

 

Il est important de respecter le choix des gens

Si une personne s’est inscrite à la LNNTE, c’est qu’elle ne souhaite pas être sollicitée au téléphone. Respectez son droit.

Si, en revanche, cette personne vous a consenti le droit de la joindre, parce qu’elle est sympathique à votre cause par exemple, en ce cas, vous pouvez la contacter.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Astuces radio : le réveillon à la radio

Les citoyens peuvent autoriser expressément certaines organisation à les appeler, et ce, même si leur numéro de téléphone est inscrit sur la LNNTE.

Ils peuvent y consentir verbalement, par écrit, par le biais d’un formulaire électronique ou même en ligne sur votre site Web.

Avant d’entreprendre une campagne de démarchage téléphonique, qu’il s’agisse de solliciter des dons pour votre radiothon ou encore pour vendre vos calendrier, de grâce, assurez-vous de ne pas contrevenir aux règles.

Consultez la section spécialement dédiée à la LNNTE sur le site du CRTC ou encore le site Web de la LNNTE pour connaître ces règles.

Vous ne voudriez-pas amputer votre budget de quelques milliers de dollars pour une poignée d’appels téléphoniques, n’est-ce pas ?

 

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :