1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Celui par qui est arrivé le malheur sur Internet

(Par Simon Forgues) – L’aveu a de quoi surprendre. S’excuser publiquement d’avoir engendré l’une des pires plaies de l’histoire de l’Internet.

Et pourtant, il sait ce dont il parle.

Ethan Zuckerman est directeur du Center for Civic Media au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et chercheur principal au Media Lab du même institut. Autant dire que les médias et l’Internet, il connaît.

Le modèle d’affaires sur lequel repose presque entièrement Internet de nos jours, il en est d’ailleurs l’un des principaux responsables.

C’est lui et ses collègues, alors employés chez Tripod.com dans les années 1990, qui ont inventé la fenêtre surgissante (pop-up). L’une des pires créations de toute l’histoire d’Internet.

Dans un article paru il y a quelques jours dans le site The Atlantic, Ethan Zuckerman qualifie de “péché originel” le modèle d’affaires d’Internet qui repose sur la publicité.

Le péché originel et le renvoi du Paradis terrestre
Le péché originel et le renvoi du Paradis terrestre
(Michel-Ange)

Zuckerman prêche même pour qu’on s’en débarrasse, et ce, le plus tôt possible, afin de créer une nouvelle forme de fonctionnement qui serait complètement différente.

À l’époque où ses collègues et lui ont imaginé ce modèle, alors qu’Internet n’en était qu’à ses premiers balbutiements ou presque, ils étaient convaincus de bien faire en souhaitant offrir des services “gratuits” qui allaient être financés par de la publicité.

Comment lui en vouloir ? Longtemps auparavant, la radio et la télévision n’avaient-elles pas elles aussi financé en grande partie leurs activités par la vente de temps d’antenne ?

Et ça fonctionne encore plutôt bien aujourd’hui, près d’un siècle après la diffusion des premières publicités à la radio.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Les recettes d'automatisation IFTTT pour vous simplifier la vie

Mais voilà, si le modèle qui sert si bien les médias traditionnels (radio et télé) depuis près de 100 ans semble avoir encore de beaux jours devant lui, il en va tout autrement pour Internet tel que nous le connaissons, qui n’est pourtant vieux que d’à peine un quart de siècle environ.

Lisez sa confession sur The Atlantic. Elle en vaut vraiment la peine : The Internet’s Original Sin. Devrions-nous virer la publicité d’Internet et nous tourner vers un nouveau modèle d’affaires, selon vous ? Ethan Zuckerman, lui, semble en être convaincu.

 

(Image : Wikimedia Commons)

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :