1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Choisir les bons écouteurs

(Par Simon Forgues) – Choisir de bons écouteurs pour la radio n’est pas une mince tâche.
Votre choix pourrait être motivé par une multitude de facteurs.

Est-ce un achat personnel ou pour la station ? Les écouteurs seront-ils utilisés essentiellement pour des émissions musicales ou encore pour des émissions parlées ? Seront-ils utilisés par plusieurs personnes, dont certaines d’entre-elles pas forcément délicates avec le matériel ?

Quelques astuces que vous devriez considérer

1) Si vous achetez des écouteurs pour un usage personnel, les boutons (earbuds) qu’on insère dans l’oreille pourraient être considérés.

En revanche, si plusieurs personnes sont appelées à les porter, ne considérez que des casques pleine grandeur qui couvrent les oreilles. Questions de confort et de salubrité.

2) Pour un casque d’écoute, optez idéalement pour des coussins qui couvrent bien l’oreille. Ceux-ci devraient offrir un meilleur confort lors d’un port prolongé et, en plus d’une bonne isolation des bruits ambiants, permettront au son du casque de ne pas fuir par les côtés.

En termes clairs, le son ne sortira ni n’entrera par les côtés.

C’est vraiment désagréable de tourner la tête et d’entendre un retour de son (feedback) dans le micro parce que le son fuit des écouteurs.

Vous savez, quand ça siffle comme des “oiseaux” en passant la tête devant le micro. Ça m’est arrivé à quelques reprises durant ma carrière. Pas intéressant ni pour l’animateur, ni l’auditeur.

3) Les écouteurs qui offrent une bonne qualité des graves conviennent bien à la radio parlée, en tout cas selon moi. J’ai toujours beaucoup aimé les casques d’écoute qui offrent un son bien riche et profond. Lisez les spécifications mais la majorité des bons casques de studio rendent bien les sons graves.

4) Personnellement, je n’ai jamais été friand des écouteurs sans fil. L’idée que mon casque d’écoute me fasse faux bond pendant une émission ne m’enchante guère. Un casque sans fil, c’est bon pour le salon chez soi. Pas la radio.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Un bon dossier de candidature pour la radio

La qualité des écouteurs sans fil ne se compare d’ailleurs que très rarement avec les casques avec fils.

De nos jours, on n’a plus tellement besoin de se lever pour fouiller dans les vinyles et les disques compacts. On est devant la console et l’ordinateur de mise en ondes. Un casque avec fil est mieux.

Cela étant dit, pour la liberté qu’ils offrent et parce qu’ils sont généralement renforcés, optez pour des casques d’écoute avec un seul fil. Je ne dis pas que ceux avec deux fils ne sont pas bons, mais ils sont notamment plus difficiles à enfiler et enlever.

Si vous optez tout de même pour un casque avec deux fils, assurez-vous au moins qu’ils soient bien enfichés dans le casque et idéalement même renforcés.

5) Quelques bonnes marques pour la radio ? Sans préférence, je dirais Audio Technica, AKG, Beyer Dynamic et Sennheiser.

Certaines d’entre elles proposent des modèles avec un appui-tête qui s’ajuste vraiment bien à plusieurs grosseurs de crâne. Un avantage quand on sait que plusieurs personnes pourraient devoir les enfiler.

6) Enfin, vérifiez l’embout de branchement (jack). De bons écouteurs professionnels de studio sont créés pour des prises 1/4 (6.35 mm), tandis que des écouteurs domestiques se branchent dans une prise 1/8 (3.5 mm).

Si les écouteurs que vous achetez sont équipés d’un embout 1/8 avec un adaptateur 1/4, ce devrait déjà être un bon indice qu’ils sont d’abord destinés à l’usage domestique et non professionnel.

Dans les studios, les prises de branchement sont de format 1/4.

Vous-mêmes avez vos préférences ? Partagez-les avec nos autres lecteurs.

  • Pingback: Dossiers de la semaine (18/02/2013) » Alliance des radios communautaires du Canada | ARC du Canada()

  • Pingback: Bilan de la semaine du 18 février 2013 » Alliance des radios communautaires du Canada | ARC du Canada()

%d blogueurs aiment cette page :