Cotes d'écoute gonflées sur parfum de fraude

Diagramme

(Photo : Stockvault.net)

Le site consacré aux technologies MyBroadband révélait récemment les détails d’une singulière histoire de cotes d’écoute « artificielles » de deux stations sud-africaines diffusant sur le Web.

Deux stations en ligne, Ballz Visual Radio et 2Oceansvibe Radio, ont reçu et annoncé des rapports de cotes d’écoute artificiellement gonflés. Et de beaucoup en plus.

Plutôt que d’avoir des dizaines de milliers d’auditeurs comme elles l’affirmaient, les stations n’auraient en fait jamais dépassé le seuil du millier d’auditeurs.

Ballz Visual Radio se vantait d’un score pour le moins impressionnant de 51 000 auditeurs aux heures de grande écoute, tandis que 2Oceansvibe Radio affirmait en attirer une soixantaine de milliers par heure.

Les deux stations faisaient affaire avec une entreprise de streaming audio du nom de NetDynamix.

 

Un cas de fraude de l’entreprise de streaming ?

MyBroadband rapporte avoir eu recours aux services d’une entreprise indépendante afin de vérifier les prétentions des deux stations et de leur fournisseur de streaming.

Or, le spécialiste embauché pour passer au crible les statistiques d’écoute en est arrivé à la conclusion que, dans le cas de Ballz Visual Radio en outre, les cotes d’écoute typiques ne dépassaient guère les 200 à 300 auditeurs. C’est beaucoup moins que ce qu’ils annonçaient.

La compagnie NetDynamix a eu beau se confondre en explications mais elle n’a pu retenir les deux stations qui ont rompu leur entente. Aucune d’entre elles ne s’est estimée satisfaite des explications fournies.

Il faut dire que les conséquences sont désastreuses pour les deux stations en ligne qui devront revoir nettement à la baisse les tarifs publicitaires qu’elle exigeaient à leurs clients.

Curieusement, au moment d’écrire ces lignes, le site Web de NetDynamix est en reconstruction, tandis qu’aucun message n’a été publié sur leur compte Twitter depuis la fin du mois de mai dernier.

La suite de l’histoire ici avec des graphiques et des explications supplémentaires.



Copyright © L'Alliance des radios communautaires du Canada
ARC du Canada
Bookmarquez le permalien.