Croissance anticipée de la publicité mobile

 

Smartphone

(Photo : morgueFile.com)

Samuel Parent, vice-président d’IAB Canada, l’organisme porte-parole de l’industrie canadienne de la publicité et du marketing interactifs, écrivait sur son blogue récemment, que 48% des Canadiens utiliseront le Web mobile d’ici 5 ans

Actuellement, nous serions apparemment environ le tiers (32%) à accéder au Web par support mobile, c’est-à-dire autrement que par l’ordinateur de bureau ou portable.

D’ici très peu de temps, tout près de la moitié des Canadiens compteront donc sur leur téléphone intelligent ou leur tablette tactile pour aller quérir de l’information et se divertir à travers le Web.

Cette année, les annonceurs dépenseront quelque 137 M$ en publicité via le trafic mobile, selon eMarketer. Cela représente approximativement 0,9% de toutes les dépenses publicitaires au Canada.

Or, si le trafic mobile continue de croître au rythme actuel, on estime que les dépenses publicitaires sur le Web mobile pourraient atteindre 770 M$ en 2016, soit 4,6% de toutes les dépenses publicitaires au pays.

Ce pourcentage, quoique relativement faible en comparaison aux médias traditionnels, sera tout de même plus élevé que les dépenses dans les magazines (3,5%) ou même l’affichage extérieur (3,6%), un secteur qui a tout de même le vent dans les voiles depuis quelques années.

Enfin, comme le précise M. Parent dans son blogue, la publicité sur support mobile occupera en 2016 le sixième échelon de la publicité au pays derrière la télévision, l’Internet, les quotidiens, la radio et les hebdomadaires.



Copyright © L'Alliance des radios communautaires du Canada
ARC du Canada