1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Quand médias communautaires riment avec langues officielles

Le Comité permanent des langues officielles a déposé hier à la Chambre des communes un rapport ayant pour titre : Après la feuille de route : Cap vers une amélioration des programmes et de la prestation de services.

Le rapport propose pas moins de trente-huit recommandations afin d’orienter le gouvernement fédéral dans l’élaboration d’une prochaine initiative horizontale pour les langues officielles.

Celle-ci viendrait ainsi succéder à la Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne 2008-2013 qui prendra fin le 31 mars prochain.

 

Une exercice de longue haleine

Ce rapport est l’aboutissement d’une année entière de travail au cours de laquelle les membres du Comité s’étaient fixé l’objectif de recueillir un maximum de témoignages de partenaires fédéraux et d’organismes et d’institutions des communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM).

Soixante-dix témoins ont été entendus, et parmi eux, l’ARC du Canada avait été invitée à parler de la situation dans les médias communautaires et formuler ses propres recommandations pour assurer la pérennité du secteur.

 

Plusieurs points concernent les médias communautaires

C’est à partir de la page 103 de ce rapport, dans une section entièrement consacrée aux médias des CLOSM, que le Comité formule une série de recommandations destinées à soutenir les médias communautaires.

Plusieurs constats y sont faits par rapport à la place des journaux et des radios communautaires dans la Feuille de route, l’achat de publicité par le gouvernement fédéral, les nouvelles technologies de l’information ou encore nos rapports avec le milieu des arts.

Le gouvernement du Canada y est notamment invité à s’assurer que les institutions fédérales respectent leurs engagements envers les médias des CLOSM en vertu de sa Politique de communication.

Plus loin, le Comité recommande également que la prochaine initiative horizontale pour les langues officielles du gouvernement du Canada contienne des initiatives dont l’objectif sera d’aider les communautés de langue officielle en situation minoritaire à s’adapter aux changements technologiques. On parle ici entre autres des nouveaux médias et des médias sociaux.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Notre comparution du 29/11/2012 au CRTC

Enfin, on recommande que le ministère du Patrimoine canadien élabore des programmes pour les radios et les journaux communautaires dans sa stratégie d’appui aux arts et à la culture dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire.

 

L’ARC du Canada satisfaite d’avoir été entendue

Le Comité en arrive à la conclusion que le gouvernement fédéral doit mettre en place une nouvelle initiative pour les langues officielles et qu’elle doit être assortie de ressources financières équivalentes à celles de la Feuille de route.

Les recommandations contenues dans le rapport proposent au gouvernement fédéral des priorités d’investissement à l’égard des communautés de langue officielle en situation minoritaire dans des domaines aussi variés que les médias communautaires, la santé, l’immigration, le développement communautaire, le développement économique, l’éducation, les arts et la culture, la justice et la recherche.

En lisant les recommandations formulées dans le rapport Après la feuille de route : Cap vers une amélioration des programmes et de la prestation de services, nous nous réjouissons que les membres du Comité nous aient écouté attentivement et les remercions de nous avoir invité.

Il ne nous reste plus maintenant qu’à espérer que ces recommandations soient prises en compte pour le bien de l’ensemble de nos communautés à travers le pays.

Rappelons en terminant que le Comité est composé de 12 députés. Il est présidé par l’hon. Michael Chong (Wellington–Halton Hills) et ses vice-présidents sont Yvon Godin (Acadie–Bathurst) et l’hon. Stéphane Dion (Saint-Laurent–Cartierville).

 

%d blogueurs aiment cette page :