1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

É.-U. : croissance des achats publicitaires à la radio locale

(Par Simon Forgues) – La publicité sur les réseaux radiophoniques a du plomb dans l’aile aux États-Unis, mais la radio locale vit pour sa part des jours visiblement plus heureux.

 

Alors que le budget total en publicité chez nos voisins américains a décliné de 3,9 % au cours du 2e trimestre de 2015 pour atteindre la somme de 38 milliards de dollars, l’achat de publicité à la radio locale a plutôt connu une croissance intéressante, selon un rapport publié récemment par Kantar Media.

Un signe que les annonceurs locaux continuent de faire confiance à ce média pour promouvoir leurs biens et services.

Si l’on regarde le second trimestre (d’avril à juin) de l’année en cours comparativement à celui de l’an dernier, l’on constate une hausse de 10,6 %.

Et, lorsqu’on compare les 6 premiers mois de 2015 (de janvier à juin) avec ceux de 2014 dans la seconde colonne, la différence est de 7,9 % supérieure cette année. Ce qui semble démontrer qu’effectivement, la tendance n’est pas que saisonnière mais qu’elle s’étire dans le temps.

Pour le secteur de la radio américaine dans son ensemble, cela représente une hausse de 5 % sur le trimestre et de 3,4 % sur la première moitié de 2015.

Les grands perdants ? Les réseaux radiophoniques. Il faut bien admettre que la compétition pour l’assiette publicitaire nationale est plutôt féroce alors qu’Internet et les plateformes numériques continuent de susciter beaucoup d’intérêt chez les grands annonceurs. Un phénomène qu’on constate aussi de notre côté de la frontière.

Publicité à la radio locale
(Source : Business Wire / Kantar Media)

En contrepartie, tout le secteur de l’imprimé continue de perdre des plumes, et ce, sans égard au format, qu’il s’agisse des magazines comme des journaux.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Faites bondir le RSI d'une campagne publicitaire

Le mouvement ne semble donc pas vouloir ralentir et rajoute encore davantage de poids à la décision récente du quotidien montréalais La Presse d’interrompre la publication de son édition quotidienne en papier pour ne garder que sa version électronique durant la semaine. Les jours sont-ils comptés pour l’industrie de la presse imprimée ?

Publicité dans le secteur de l'imprimé
(Source : Business Wire / Kantar Media)

 

Bref, si la radio locale demeure un excellent véhicule publicitaire pour les annonceurs, particulièrement à l’échelle locale et régionale, tout porte à croire qu’en revanche, le ciel n’est pas près de s’éclaircir au-dessus du secteur de la presse écrite.

Tous les détails et davantage de précisions quant à ces chiffres dans l’article de Business Wire. Vous y trouverez également des résultats par secteurs d’activité des annonceurs.

(Source : Business Wire)

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :