1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Et si vous aviez recours au “crowdfunding”

(Par Simon Forgues) – Dans un billet publié il y a quelques jours, je vous expliquais à quel point le crowdfunding était en train de devenir un phénomène de société.

À tel point que les artistes, eux aussi, sont en train d’embarquer dans le train pour financer tantôt la production d’un album de musique, tantôt le tournage d’un film.

Pièces de monnaieEt si, comme radios communautaires, vous aviez aussi recours à cette méthode de financement participatif ? N’est-ce pas de toute façon ce que nos radios ont toujours fait quand elles ont souhaité démarrer ? Obtenir l’aide financière de la communauté ?

 

Oui mais, voilà ! En 2013, la communauté n’est plus seulement locale, elle est aussi virtuelle et mondiale. Et les méthodes de cueillir des fonds sont très différentes d’il y a trente ou même vingt ans.

 

Coup d’œil sur les bonnes façons de faire du crowdfunding en ligne…

 

Comme l’explique Kim Auclair, spécialiste en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d’entreprise, il existe au moins huit (8) pistes à suivre afin de réussir son projet en crowdfunding.

  • Bâtir une communauté de supporteurs autour de votre projet ;
  • Analyser vos besoins et bien préparer la campagne ;
  • Vous fixer des objectifs réalistes ;
  • Viser un public élargi et pas seulement près de vous ;
  • Expliquer les mérites du projet de manière concrète ;
  • Offrir des récompenses aux contributeurs ;
  • Remercier les contributeurs à votre campagne de financement ;
  • Ne pas se démonter devant un échec éventuel.

Vous aurez tous les détails en lisant « Crowdfunding : Comment réussir son projet ? »

 

Dans un billet intitulé « Le guide du crowdfunding (financement participatif) pour les artistes », le site TOC-ARTS s’attarde entre autres sur la partie des récompenses.

Il sera important de fixer au préalable l’objectif de votre campagne et, autant que possible, le nombre de contributeurs que vous aimeriez avoir dans chaque catégorie (ex.: 10 dollars et moins, 10 à 25 dollars, 25 à 100 dollars, 100 à 500 dollars, etc.

Ça vous évitera de vous retrouver en rupture de stocks si vous offrez du matériel en guise de récompense.

Dans le cas d’un projet comme le vôtre, à quoi pourraient justement ressembler vos récompenses ?

Pour les contributions de 5 à 10 dollars, vous pourriez créer un mur des remerciements sur votre site Web où tous les noms de vos contributeurs figureraient. Mentionnez-les aussi sur votre compte Facebook ou Google+.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Votre site Web n'est pas adapté aux appareils mobiles ? Voyez-y maintenant

T-shirt exclusifPour une aide financière entre 10 et 25 dollars, un objet promotionnel en édition limitée (autocollant, etc.) en plus bien sûr d’une inscription aux murs des remerciements.

De 25 à 50 dollars, offrez un t-shirt qu’ils porteront fièrement en plus de voir leur nom sur votre site Web.

Ajustez les récompenses au fur et à mesure que les paliers progressent, et songez à offrir des exclusivités qui seront destinés à vos généreux contributeurs mais pas à d’autres personnes par la suite. Ça aide à créer un buzz, un sentiment d’avoir contribué à bâtir quelque chose.

Pour une contribution de 100 à 200 dollars par exemple, les donateurs pourraient être invités à un party de lancement exclusif à la station avec buffet, breuvages et prestation d’un artiste local.

Pour un don supérieur à 1 000 dollars par exemple, les contributeurs pourraient avoir droit à une campagne publicitaire valant le double lors de l’entrée en ondes.

 

Pensez que, de cette façon-là, si vous faites le buzz, des entreprises de l’extérieur pourraient même s’intéresser à votre cas et saisir l’occasion de vous encourager afin de jouir d’une campagne publicitaire à moitié prix. Et devenir ainsi, allez donc savoir, de futurs annonceurs. Pourquoi pas ?

Pensez local, certes. Mais ne fermez pas les portes aux natifs de la région partis vivre ailleurs, aux entrepreneurs du Web en quête de clients chez vous, aux francophiles d’ailleurs dans le monde, etc.

Le crowdfunding en ligne, c’est tout simplement reprendre un principe de financement populaire vieux comme le monde et l’adapter aux réalités de l’univers virtuel. Les frontières géographiques en moins.

Et surtout, ne perdez pas de vue ce qui, à mon avis, constitue la base du crowdfunding et de toute campagne de souscription :

Que gagneront vos donateurs ? À quoi ça leur servira de contribuer à votre levée de fonds ? S’ils ne se sentent pas impliqués dans votre projet, s’ils n’en ressentent pas les bénéfices, ils ne contribueront pas.

%d blogueurs aiment cette page :