1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Faites bondir le RSI d’une campagne publicitaire

(Par Simon Forgues) – Voici une étude qu’on devrait mettre entre les mains de TOUS les représentants publicitaires en radio.

Vous avez déjà tous lu ou entendu parler du ROI, le Return On Investment.

En français, on parle plutôt de retour sur l’investissement (RSI), mais c’est la même chose.

C’est une façon de calculer ce que l’on obtient comme bénéfice par rapport à la somme qui a été investie.

D’ailleurs, avant de poursuivre, sachez qu’on ne parle JAMAIS de dépenses publicitaires lorsqu’on fait de la représentation. On parle d’investissement publicitaire. L’annonceur ne dépense pas; il investit dans une campagne.

Hausse du retour sur investissementSur le site britannique du Radio Advertising Bureau, on peut lire les résultats d’une étude intéressante qui explique à quel point il est facile de maximiser le RSI de l’annonceur grâce à la radio.

On y mentionne notamment que les marques qui utilisent la radio bénéficient d’un RSI près de 8 fois supérieur à la somme investie. De tous les médias, c’est encore et toujours la radio qui offre à l’annonceur le meilleur retour sur l’investissement.

Vous verrez à quel point l’annonceur peut littéralement faire bondir le RSI de sa campagne en mettant un peu moins de ses dollars dans les autres médias, mais un peu plus dans la radio.

L’étude « Radio: The ROI Multiplier » (en anglais) devrait être mise entre les mains de n’importe quel directeur des ventes et les représentants publicitaires de vos stations. À lire…

 

Voici quelques faits qu’on y trouve :

  • Le secteur du commerce de détail est celui qui connaît le meilleur RSI en radio. Pour chaque £ 1 investie (1,67 $ CAD), le retour sur l’investissement de l’annonceur est de £ 18.90 (31,65 $ CAD). En comparaison, la télé jouit d’un RSI de £ 11.50 (19,26 $ CAD) et la presse £6.50 (11,55 $ CAD).
ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Une radio avec, par et pour la communauté

 

  • En réaffectant vers la radio une partie du budget consacré à la pub télé, on accroît de façon considérable le RSI de la campagne. En plaçant à la radio de bonnes annonces à coûts raisonnables durant la journée, on renforce ainsi la marque et on atteint de façon plus efficace les téléspectateurs qui visionnent ensuite la pub à la télé durant la soirée.

     

 

Hyperlienhttp://rab.co.uk/roi-multiplier/index.html

N.B. : Il s’agit d’une étude britannique; les sommes sont donc exprimées en livre sterling. La livre sterling équivaut à environ 1,67 $ canadiens au moment d’écrire ce billet, le 13 novembre 2013.

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :