1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Google+ pour optimiser sa visibilité sur le Web

Page d'accueil de Google+
(Photo: Capture d’écran)

En 2012, un billet de Benoît Descary traitait déjà de l’importance d’utiliser Google+ (plus.google.com) pour optimiser sa présence Web et son référencement. Un texte toujours aussi pertinent, même plus que jamais.

Qui est-il? Blogueur, conférencier, consultant et formateur. Il est fondateur de DESCARY.com; on le trouve régulièrement au top 20 des blogues technos francophones les plus influents. Un expert du Web 2.0 et des médias sociaux.

 

Tirons d’abord les choses au clair

Honnêtement, Facebook est loin d’être la panacée universelle. Ça l’a déjà été. Or, ce n’est plus ce que c’était en matière de visibilité.

Les experts honnêtes vous le diront; les autres font du déni.

Dans un billet de blogue particulièrement éloquent à cet égard, l’experte en médias sociaux Michelle Blanc titre froidement: «Facebook pour les entreprises, encore plus merdique que ce que j’avais perçu». 

Ce n’est pas peu dire; tout est déjà dans le titre. Mais revenons à Google+, c’est quand même de lui dont on parle. 

Le réseau social créé au début de l’été 2011 célèbre son 5e anniversaire cette année. Et dire que plusieurs l’estimaient mort dès sa première année. Ouf!

 

Un univers de possibilités

Oubliez les rumeurs lues et entendues sur ce réseau. Il n’est pas mourant. Il bénéficie au contraire d’une des croissances les plus phénoménales de l’histoire du Web.

Puisqu’il s’agit d’une création de Google, la plateforme offre aux entreprises une visibilité accrue sur le Web en améliorant leur référencement.

Ça, entre vous et moi, ce n’est pas rien. Vous savez que l’entreprise possède le moteur de recherche le plus populaire et parmi les plus efficaces du Web.

Si vous n’êtes pas encore sur Facebook, rien ne sert de vous presser pour y créer une page ou un groupe. Ça, c’est mon opinion très personnelle.

Attention! Je ne dis pas de ne pas y être mais plutôt de prendre votre temps afin de bien réfléchir à la façon dont vous y serez. Nuance.

Au rythme où la visibilité des entreprise se détériore dans le fil d’actualité des abonnés, il ne sera bientôt plus possible d’être vu sans allonger une liasse de billets de banque.

Ça va vous prendre mucho peso pour y atteindre les gens tantôt. C’est d’ailleurs déjà bien commencé.

En revanche, si vous n’êtes pas encore sur Google+, vous devriez vous y mettre. C’est gratuit.

 

Pourquoi être sur Google+

L’une des particularités de Google+ est de permettre le jumelage de votre page d’entreprise à votre site Web et de bénéficier d’un croisement naturel entre les deux. Vous maximisez ainsi votre visibilité dans les autres outils de Google. De la magie? Pas vraiment. Au fond, c’est seulement de tirer profit au maximum des liens entre les outils.

Assurez-vous que l’entreprise soit répertoriée dans Google Maps, par exemple. Profitez de l’indexation rapide de votre contenu dans le moteur de recherche. Stockez les photos publiques de vos activités de promotion dans Google Photos, puis les vidéos de vos soirées sociales dans YouTube.

Autrement dit, si vous êtes préoccupé par la visibilité de votre radio là où les gens se trouvent, c’est-à-dire le Web, mieux vaut regarder sans tarder du côté de Google+.

Ça fait des années que nous y sommes et, pour tout vous dire, jamais ne l’ai-je regretté.

 

De nombreux autres avantages

À la différence de Facebook, qui est devenu un beau bordel où s’entassent nouvelles insolites et photos plus discutables les unes que les autres, Google+ est un babillard où l’on promeut ses activités professionnelles ou ses champs d’intérêts grâce aux collections et aux communautés notamment.

Vidéoconférences, vidéos YouTube, stockage de photos dans Google Photos, communautés et collections sur des thématiques liées à votre champ d’expertise. Les possibilités sont nombreuses.

Partez dès maintenant une page professionnelle de votre radio dans Google+. Créez une communauté virtuelle pour les francophones de votre province. Élaborez une collection qui répertorie toutes vos nouvelles locales et régionales.

Je vous assure que vous n’y perdrez rien en matière de visibilité, car même quand les gens n’interagissent pas autant que vous l’espérez, vous en tirez quand même des bénéfices puisque votre contenu est répertorié rapidement dans le moteur de recherche.

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Démasquez l’URL camouflée derrière un lien raccourci
  • Michelle Blanc

    merci de la gentille référence 🙂

    • Simon Forgues

      Notre plaisir, Mme Blanc.

%d blogueurs aiment cette page :