Google va-t-il tuer son fond de commerce en bloquant la publicité?

Google intégrera bientôt un bloqueur de publicités directement dans le navigateur Chrome.

Pourquoi? Pas tellement pour vos beaux yeux mais davantage pour discipliner les mauvais élèves et redonner à la publicité en ligne ses lettres de noblesse.

L’arme pour menacer les moins disciplinés

Quelques-uns penseront peut-être que Google se tire dans le pied en faisant ça. Or, il n’en est rien. Car, il faut bien le savoir, toutes les publicités ne seront pas forcément bloquées. Oh, que non!

Photo : stevepb / Pixabay

À quoi ressemblerait peut-être la radio si elle ne s’était jamais disciplinée?

Certaines publicités dureraient 30 secondes et d’autres 2 ou même 3 minutes, selon le bon vouloir de la station ou l’annonceur.

Des publicités joueraient à tout moment, parfois même durant les chansons ou les interventions des animateurs.

Quelques-unes feraient vibrer votre radio quand elles commenceraient à jouer en ondes, et, malgré toute tentative de changer de poste, vous n’en seriez pas capable. Ça tournerait en boucle et vous devriez redémarrer votre récepteur radio.

Disséminées à travers les bulletins de nouvelles, des annonces commerciales seraient maquillées en fausses nouvelles afin de ressembler à de réelles informations.

Bref, la loi du Far West régnerait sur la radio comme sur le monde de l’Internet actuellement.

Certes, il y aurait peut-être 100 ou 500 postes de radio dans chaque région. Mais, l’écouteriez-vous encore? Hum! Pas sûr.

 

Google frappe du poing sur la table

Chrome accapare plus de 60 % des parts de marché. En clair, 6 internautes sur 10 qui naviguent en ligne utilisent le navigateur de Google.

Là, on comprend mieux pourquoi certains joueurs de l’industrie de la publicité en ligne tremblent en apprenant cette nouvelle. S’il y a quelqu’un qui peut tenter de raisonner les délinquants, c’est Google.

Tenez-vous-le pour dit, seules les annonces qui ne rencontrent pas les standards reconnus par l’industrie et Google feront les frais de ce blocage en règle.

À titre d’exemple, une vidéo publicitaire qui démarre toute seule à plein volume ou encore une fenêtre intempestive de type pop-up qui masque l’écran seraient bloquées.

Des tests effectués par l’industrie ont démontré que 4 types de publicités destinés aux ordinateurs et pas moins de 8 destinés aux appareils mobiles ont lamentablement échoué. Celles-là seront évidemment bloquées. Tous les résultats de la recherche sont ici.

Publicités Web peu appréciées par Google
Source de l’image : Coalition for Better Ads

À l’inverse, on continuera de voir des bannières de formats qui respectent les standards de la Coalition for Better Ads, dont font partie en outre Facebook, Google et l’Interactive Advertising Bureau (IAB).

Chrome continuera donc de laisser passer de la publicité, mais pas celles qui vous polluent l’existence. Enfin, disons moins.

Des façons alternatives de monétiser son contenu

On voit apparaître de plus en plus de manières pour les webmestres de monétiser leurs contenus en ligne. Il pourrait être possible notamment pour un internaute de s’offrir une adhésion payante au contenu d’un site Web afin de bénéficier d’une expérience exempte de publicité.

Des initiatives de pourboire se répandent aussi de plus en plus. Bref, les alternatives ne manquent pas pour se débarrasser des publicités intrusives et dérangeantes.

En terminant, lisez ce texte qui vous explique à quel point une grande partie de l’argent dépensé en publicités sur le Web est du gaspillage.

%d blogueurs aiment cette page :