1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Il était une fois… le radio-roman

C’était il y a plusieurs années. Longtemps avant Internet et un peu avant que la télévision n’apparaisse dans nos foyers. À la radio, on pouvait suivre assidûment les radio-romans.

On a déjà entendu également les expressions comme radio-feuilleton ou feuilleton radiophonique entre autres.

Les histoires ne différaient pas beaucoup de nos téléromans actuels. On y parlait de la famille. Des amours qui se font et se défont. Des boire et déboires de l’un et de l’autre.

La plupart du temps, un personnage était le pivot central de l’histoire et gravitaient tout autour de lui diverses autres personnes.

Ce fut le cas notamment de Séraphin Poudrier, l’avare du radio-roman « Un homme et son péché », sans doute l’un des plus connus d’entre tous.

Il fallait entasser les comédiens dans un studio. Autant qu’il en fallait pour un épisode.

À l’époque, on ne disposait pas nécessairement des techniques modernes permettant d’enregistrer des scènes distinctes qu’on allait pouvoir joindre ensuite les unes aux autres, alors on jouait la plupart du temps en direct.

 

Opname van een hoorspel Recording a radio play
Cette image nous ramène en 1949, au Pays-Bas, alors qu’on est en pleine production d’un feuilleton radiophonique.
 

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Il était une fois… les années 1960

 

Comédiens de la distribution du radio roman Un homme et son péché joué à la CBC. Dans l’ordre habituel : Louis-Philippe Mercure, Hector Charland, Estelle Mauffette, Arthur Lefèbvre, Manon Lafrance, Lucien Thériault, René Lecavalier et François Bertrand
Su cette image, on aperçoit la distribution du radio-roman « Un homme et son péché » inspiré de l’ouvrage de Claude-Henri Grignon paru en 1933. Dans l’ordre habituel : Louis-Philippe Mercure, Hector Charland, Estelle Mauffette, Arthur Lefèbvre, Manon Lafrance, Lucien Thériault, René Lecavalier et François Bertrand. Le radio-roman dura 23 ans, de 1939 à 1962.
 

 

Trois comédiennes du radio-roman signé par Jean Desprez, pseudonyme de Laurette Larocque-Auger. Diffusée sur les ondes de Radio-Canada à Montréal, l'émission réunit Amanda Alarie et Denise Pelletier.
Trois comédiennes du radio-roman « Jeunesse dorée » de Jean Desprez, pseudonyme de Laurette Larocque-Auger. En ondes de 1940 à 1966, on peut dire sans se tromper qu’il s’agit d’un véritable succès en matière de longévité.

%d blogueurs aiment cette page :