1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Infolettre pour vos annonceurs publicitaires : 12 conseils (et 4 BONUS) pour réussir la vôtre

Si vous n’avez pas encore une infolettre pour vos annonceurs publicitaires, il serait grand temps de vous y mettre.

Les réseaux sociaux ont le vent dans les voiles, mais ça ne signifie pas que le courrier électronique est mort.

Facebook est peut-être une façon très amusante d’entrer en contact avec le public. Sauf que l’infolettre est une bien meilleure façon de joindre directement vos clients potentiels.

Finie l’époque des bouteilles lancées à la mer

Jadis, les entreprises balançaient des courriers électroniques à une liste de destinataires comme des bouteilles à la mer. Or, cette époque est révolue. Il faut mieux écrire, mieux dire, et, surtout, le dire aux bonnes personnes.

Finie l'époque où une infolettre était lancée comme une bouteille à la mer
Photo : Settergren / Pixabay

On ne s’adresse pas à des annonceurs comme aux auditeurs. Personnalisez votre infolettre; voilà la clé du succès.

Vous pourriez acheminer une infolettre mensuelle à quelques centaines de personnes pour les tenir au courant de vos activités.

En revanche, vous obtiendrez de bien meilleurs résultats en faisant du marketing ciblé.

Une infolettre traite de vos nouvelles émissions et vos concours? C’est pour l’auditoire et vos membres. On pourra s’y abonner en remplissant un simple formulaire sur le site Web par exemple.

Une autre infolettre tout à fait distincte parlera aux annonceurs potentiels de vos plans publicitaires ainsi que de trucs et conseils sur le commerce au détail.

Là, c’est beaucoup plus astucieux.

12 conseils pour une meilleure infolettre

Chaque mois, l’infolettre que je rédige à l’ARC du Canada génère jusqu’à 55 % d’ouverture. Plus de la moitié, c’est immense. La moyenne dans notre secteur d’activité? À peu près 18,04 %, selon les statistiques.

Comment réussissons-nous à atteindre plus de la moitié de nos destinataires, alors qu’en général seules 2 personnes sur 10 lisent une infolettre comme la nôtre?

Avec des sujets directement destinés à nos membres et sympathisants plutôt qu’au grand public. Nos destinataires sont ciblés et les sujets abordés sont des thèmes professionnels. Faites donc la même chose.

Voici 12 conseils pour créer une infolettre destinée à vos clients publicitaires :

1) Demandez à vos annonceurs de vous fournir leur courriel sur le contrat de vente, puis obtenez leur autorisation pour adhérer à votre infolettre. Une case à cocher avec un court texte explicatif par exemple. La nouvelle loi canadienne sur le pourriel vous y oblige.

2) Fixez un calendrier de publication logique. Ne vous épuisez pas et n’épuisez pas non plus vos destinataires. Ex. : une infolettre trimestrielle plutôt qu’hebdomadaire.

3) Offrez-y de courtes astuces sur le commerce en ligne, la mise en marché, la publicité. Au pis aller, offrez cette section à la chambre de commerce locale ou un professionnel de la publicité ciblée.

4) À chaque trimestre, exposez vos plans publicitaires ainsi que vos opportunité promotionnelles en cours ou à venir.

5) Publiez de courts témoignages de clients satisfaits et des histoires à succès.

6) Inscrivez À CHAQUE FOIS les coordonnées du département des ventes.

RAPPEL : VOUS AI-JE DIT DE PERSONNALISER?

7) Le courriel peut être assez généraliste, mais l’en-tête devrait cependant être personnalisé. C’est LA manière la plus élémentaire de personnaliser votre infolettre.

8) Rappelez les événements à venir. Fêtes des mères, Pâques, rentrée scolaire, etc. Autant d’occasions d’annoncer leurs biens et services.

9) Insérez TOUJOURS un lien à cliquer en bas de page pour que les gens puissent se désabonner s’ils le souhaitent.

10) Imbriquez aussi un peu de contenu dynamique. Ex. : une vidéo YouTube où l’on voit votre dernier grand tirage en studio.

11) Donnez quelques nouvelles économiques. Ex. : les ventes de véhicules neufs au dernier trimestre, l’embauche d’une nouvelle direction chez un commerce local, etc.

12) Quoique vous disiez dans votre infolettre, soyez positifs! Laissez de côté le négatif. Concentrez-vous sur ce qui fait vendre.

4 solutions (GRATUITES) pour gérer votre infolettre
Image : 422737 / Pixabay

BONUS : 4 solutions (GRATUITES) pour gérer votre infolettre

En terminant, parce que je vous aime et je ne veux pas que votre infolettre se transforme en corvée, voici 4 solutions pour gérer votre liste de contacts ainsi que vos envois planifiés.

L’un des services les plus connus, c’est d’abord MailChimp. Il permet d’envoyer jusqu’à 12 000 courriels gratuitement par mois, et ce, jusqu’à 2 000 adresses.

Ensuite, SendinBlue est pas mal non plus. On peut envoyer jusqu’à 9 000 courriels par mois à une liste illimitée de destinataires.

Avec FreshMail, la liste de destinataire est là encore illimitée, mais on ne peut expédier plus de 500 messages par mois avec la formule gratuite. Ça reste tout de même amplement suffisant pour des TPE/PME comme la vôtre.

Enfin, Campayn est à peu près aussi généreux que MailChimp. Avec sa formule gratuite, on peut expédier jusqu’à 12 500 courriers électroniques par mois et gérer une liste de 500 contacts.

Et puis, avez-vous des questions sur l’infolettre? N’hésitez pas à les poser dans la section des commentaires ci-dessous.

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :