1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

La baladodiffusion: remède à la baisse de l’audience?

En France, l’écoute radio est en baisse de 2 % depuis l’an dernierLa baladodiffusion serait-elle le remède à la chute de l’audience radio? 

De 81,1 % qu’il était au printemps 2015, l’auditoire est passé à 79,1 % le printemps dernier selon Médiamétrie, une société spécialisée dans la mesure de l’audience radio.

Or, s’ils écoutent moins la radio, à l’inverse les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les plateformes numériques afin de combler leur soif de musique et d’informations diverses.

En Amérique, le portrait est assez semblable. De notre côté de la frontière, tout comme chez nos voisins du sud, la baladodiffusion a le vent dans les voiles. On le voit en outre à la SRC. L’offre de contenus à la demande ne cesse de s’accroître.

Pas que du streaming

À Radio France par exemple, 7 % de l’écoute proviendrait maintenant du numérique. Et, quand ils n’écoutent pas la radio en streaming, c’est vers la baladodiffusion que se tournent les Français.

À preuve, l’audience pour le podcast chez Radio France est 43 % supérieur à ce qu’il était l’an dernier. On a dénombré pas moins de 31,6 millions de téléchargements en juin.

Il y a des leçons à tirer de cette migration vers l’univers numérique. Ce qu’on constate par exemple, c’est que l’écoute en direct est certes très apprécié, mais le contenu à la demande progresse rapidement.

Écouter de la baladodiffusion avec son téléphone portable
Photo: kaboompics / Pixabay

Les gens aiment profiter de contenus intéressants quand et où ils le veulent. Ils sont de moins en moins enclins à attendre patiemment la chronique horticole de 7:40.

 

Des collaborateurs peuvent difficilement vous offrir plus de quelques minutes de leur temps chaque semaine? Pas de problème. Proposez-leur donc des chroniques à la place d’émissions.

Bien sûr, ces chroniques pourraient être diffusées à votre antenne dans la programmation régulière, mais pourraient aussi être destinées à la section podcast de votre site Web. Les gens viendraient alors télécharger du contenu sur demande.

Tirez profit de la baladodiffusion

Rien ne vous interdit de glisser la mention (payante) d’un commanditaire au début et à la fin de chaque enregistrement. Je vous le suggère d’ailleurs fortement, mais quelque chose de très court. Pas plus de 3 à 5 secondes, par exemple. Au pis aller, votre collaborateur peut lui-même glisser la mention de son commanditaire durant son podcast.

Un exemple? «Mieux jardiner avec Gaétan Maheux, une présentation de la Pépinière VertNord de Maville.»

À la rigueur, certains podcasteurs demandent même des contributions volontaires de leur auditoire. Ça aussi, c’est à considérer. Un bouton Paypal qui invite à faire une contribution.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  La radio est une cible facile, selon Mel Karmazin

Regroupez vos podcasts en sections thématiques. L’horticulture, la rénovation, la cuisine et la décoration sous la section maison et jardin, puis le maquillage, les premiers soins et les capsules médicales dans santé et beauté. Et ainsi de suite…

Installez un plugin de gestion des podcasts qui facilitera votre gestion de vos podcasts. WordPress par exemple en propose une impressionnante quantité, s’il s’agit de votre plateforme Web. Seriously Simple Podcasting, Podlove Podcast Publisher ou encore Blubrry PowerPress Podcasting plugin en sont de brillants exemples.

Avec de tels outils, les gens seront ainsi avisés de l’ajout de nouveaux contenus. Alors que de votre côté, vous bénéficierez de statistiques de téléchargement.

BONUS

Comme je veux vraiment vous aider, voici une liste de 10 thématiques à exploiter avec des suggestions de commanditaires entre parenthèses:

J’ai le pouce vert (conseils d’horticulture et jardinage offerts par une pépinière);
Vous et votre santé (chronique santé et mieux-être gracieuseté d’une pharmacie locale);
J’ai invité Bacchus (chronique vinicole offerte par la société des alcools de la province);
Les liens sacrés de la bière (accords bières et mets commandités par une brasserie artisanale);
Parents un jour, parents toujours (trucs et astuces aux parents commandités par un centre à la petite enfance);
Voyage, voyage (destinations populaires et conseils aux voyageurs commandités par une ligne aérienne);
Mettez la justice de votre côté (conseils juridiques proposés par un cabinet d’avocats);
Que faire ici, que voir ici (les trésors touristiques de chez-vous proposés par l’office de tourisme de la région);
Tournevis, scie et marteau (rénover sans se ruiner grâce aux conseils d’une quincaillerie locale);
Petit coquin, va! (podcast sur la vie sexuelle commandité par une boutique érotique);

Et puis, avez-vous d’autres suggestions de thématiques à exploiter? Vous-mêmes en faites-vous déjà?

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :