1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

La boutique en ligne de BlackBerry se met aussi au multimédia

(Par Simon Forgues) – Le monde du divertissement et de l’information sur les plateformes mobiles est en pleine évolution.

Dernière entreprise à s’y mettre, la canadienne Research In Motion (RIM) qui transformera progressivement sa boutique App World de BlackBerry afin d’y intégrer justement d’autres éléments que des applications, dont de la musique en tout premier lieu et éventuellement d’autres types de divertissement.

On sait que RIM lancera d’ici quelques jours son nouveau système d’opération BlackBerry 10, et que, du même souffle, elle enrichira sa boutique pour qu’elle devienne littéralement un univers de produits multimédias.

C’est la mode, on l’a bien vu lors de l’opération réalisée par Google qui a transformé son Android Market en Play Store afin d’y offrir musique, vidéos et livres, en plus des applications bien sûr.

La boutique en ligne de RIM va donc subir une métamorphose qui implique d’abord un changement de nom, puisqu’on parle maintenant du BlackBerry World, ce qui n’est pas une très grande révolution en soi, mais il faut dire que beaucoup de choses restent à venir.

Même dans Google le changement de nom est déjà fait parmi les résultats de recherche…

BlackBerry World

 

Pas de livres pour l’instant mais de la musique, oui. Une nouvelle forme de compétition en quelque sorte à la radio musicale.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  CIMS FM se dote d'un superbe studio mobile

RIM a conclu une entente avec 7digital, la même firme qui s’occupe entre autres de la gestion des fichiers musicaux sur Ubuntu One, le service de musique dans le cloud de Canonical rattaché à cette distribution Linux. 7digital a aussi parmi son portfolio le Music Hub de Samsung.

Peu d’autres changements pour l’instant, même pas dans l’interface, mais on soupçonne bien sûr que d’autres trucs seront à surveiller avec le lancement de l’OS BlackBerry 10 à la fin du mois de janvier.

On saura notamment à ce moment-là comment RIM entend procéder pour le partage des revenus avec les créateurs d’applications. Des créateurs qui, soit dit en passant, ont été très nombreux à répondre à l’appel lancé par l’entreprise qui va jouir, au moment du lancement de son nouveau système, de plusieurs dizaines de milliers d’applications déjà compatibles.

Une autre chose qui sera intéressante à voir avec RIM, c’est s’il pousseront l’aventure jusqu’à éventuellement octroyer des licences à d’autres manufacturiers pour que ceux-ci embarquent l’OS BlackBerry dans leurs appareils ?

Plusieurs niches sont à explorer au cours des prochaines années, et le monde des appareils mobiles est loin d’être en passe de s’essouffler. Bien au contraire.

%d blogueurs aiment cette page :