1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

La collaboration entre médias : quels résultats ?

JournalisteIl y a trois ans, J-Lab, un organisme américain axé sur l’innovation en matière journalistique, lançait une expérience de travail en réseau entre des médias traditionnels et des médias indépendants voire alternatifs. Neuf projets de collaboration ont eu lieu dans neuf régions des États-Unis. 
Les participants au projet étaient très enthousiastes à l’idée de partager des bonnes pratiques journalistiques mais ils n’avaient pas imaginé à quel point ces travaux allaient transformer leur façon de travailler au sein des salles de nouvelles.
Au final, cinq expériences ont été fructueuses, deux sont en déclin et deux autres ont cessé. Le projet, financé par la Knight Foundation à hauteur de 500 000$, compte actuellement 146 partenaires contre 164 au meilleur de l’expérience.
Le principe était de développer la collaboration entre un média traditionnel dit “reconnu” (8 journaux et une station de radio publique) et un jeune média indépendant.
Le travail de collaboration a généré beaucoup de remises en questions
Comment s’y prendre pour échanger de l’information de manière efficace ? Comment adapter la couverture médiatique avec ces nouvelles ressources journalistiques ? Comment référencer le média partenaire ? Comment partager les revenus ?
De manière générale, les partenariats, tous très différents les uns des autres, se sont transformés au fur et à mesure de la collaboration.
On peut parler d’un modèle “gagnant-gagnant” dans la mesure où les journalistes indépendants ont pu bénéficier de formation en business, multimédia et journalisme, tandis que les médias traditionnels se sont intéressés à des sujets qui n’avaient jamais bénéficié d’une couverture particulière auparavant. Une offre  de contenus d’autant plus riche et diversifiée pour le public.
Selon J-Lab, une collaboration efficace s’appuierait sur le recrutement de partenaires aptes à créer des contenus de qualité, partageables et originaux. La mise à jour régulière de ces contenus est aussi un atout. Un tel projet de collaboration pourrait peut-être inspirer les journalistes des radios communautaires francophones de partout au pays ?

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Petit courriel, quand te dépollueras-tu ?
%d blogueurs aiment cette page :