1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

La décision BCE-Astral demain

BCE-Astral(Par Simon Forgues) – C’est demain après-midi, sur le coup de 16 h 00, qu’on connaîtra la décision du CRTC concernant l’achat des actifs d’Astral Media Inc. par BCE.

Tout l’après-midi, les journalistes auront d’abord été gardés en huis clos avant que le président du CRTC ne réponde à leurs interrogations à 16 h 00.

 

Passera ou passera pas

Loin de moi l’idée de me livrer au jeu des prédictions, mais, avec la nouvelle proposition soumise, et étant donné l’approbation déjà reçue d’autres instances comme le Bureau de la concurrence,  je serais le premier surpris si l’organisme fédéral n’approuvait pas la transaction.

Le délai avant de rendre la décision laisse présumer en tout cas qu’il n’y avait sans doute pas consensus au sein du Conseil et qu’il leur aura probablement fallu discuter un peu plus longtemps cette fois.

On se rappellera que l’automne dernier, l’organisme avait été beaucoup plus prompt à servir une fin de non-recevoir. L’audience s’était déroulée du 10 au 14 septembre et la décision était tombée à peine un mois plus tard, le 18 octobre.

Cette fois, l’audience tenue au début du mois de mai dernier ne connaîtra son dénouement que demain. Presque un mois de plus que lors de la précédente décision.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Une radio encore plus impliquée dans la communauté

Le 31 mai dernier, BCE avait encore dû repousser la date butoir pour conclure la transaction, la faisant passer cette fois du 1er juin au 31 juillet prochain.

La grande question est de savoir si la transaction sera assortie de conditions, mais Astral et BCE avaient déjà retiré plusieurs actifs de la précédente offre d’achat avant de revenir à la charge.

Ce printemps, BCE avait lancé une sorte d’ultimatum en affirmant que la nouvelle offre présentée était celle de la dernière chance et qu’elle devait être acceptée telle quelle sans quoi elle tomberait.

Rappelons en terminant que le Fonds canadien de la radio communautaire, qui bénéficie d’un financement par le biais des avantages tangibles versés lors de transactions dans le monde des médias, devrait toucher 0,5 % du montant de la transaction, une somme qui sera destinée au financement d’activités au sein des radios communautaires au pays.

Le verdict : demain, 16 h 00.

%d blogueurs aiment cette page :