1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

La publicité en ligne vs les médias traditionnels entre 2004 et 2013

(Par Simon Forgues) – Le Bureau de la publicité interactive du Canada a dévoilé en septembre dernier, les résultats d’une enquête menée par Ernst & Young sur les revenus de la vente publicitaire en ligne entre 2004 et 2013.

Évidemment, on retrouve dans cette étude plusieurs points de comparaison avec les médias traditionnels que sont la télé, les journaux et la radio. C’est pourquoi d’ailleurs je vous fournirai plus bas l’hyperlien pour y accéder.

 

Hausses pour la télé et la radio, dégringolade de la presse écrite

Constat intéressant si l’en est un, c’est que contrairement à ce que plusieurs pourraient croire, le secteur de la radio n’est pas si mal en point que ça.

Oui, ça pourrait toujours aller mieux, mais ce n’est pas catastrophique visiblement.

À part un petit repli en 2009, au sortir de la crise économique qui avait secoué plusieurs pays dont le Canada l’année précédente, on s’aperçoit que les revenus du secteur de la radio n’ont jamais cessé de croître au cours des 10 dernières années.

Une croissance modérée, certes. Mais une croissance quand même. Oui, j’entends certains d’entre vous dire que leurs revenus n’ont pas grimpé, et même que, dans certains cas, ils ont subi des pertes. N’oubliez pas toutefois qu’on parle du secteur en général.

Les revenus du secteur de la radio sont donc passés de 1,2 G$ en 2004 à 1,6 G$ l’an dernier.

VentePub

Or, ce qu’il y a de plus étonnant dans ces résultats mais qu’on ne voit pas forcément dans cette infographie, c’est qu’au moment où tous les médias traditionnels connaissaient une baisse de leurs revenus en 2009, les revenus de la pub en ligne, eux, ont continué de progresser à peu près au même rythme qu’il l’avaient fait au cours des 5 années précédentes.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Le prisme de la conversation

De fait, entre 2004 et 2013, jamais les revenus de la vente publicitaire en ligne n’ont-ils connu de fléchissement semblable à celui des médias traditionnels en 2009.

Vous le constaterez en visionnent le rapport détaillé dont je vous invite fortement à prendre connaissance au goo.gl/qUZVRi. Une étude particulièrement révélatrice pour quiconque s’intéresse à la publicité et même au domaine des médias en général.

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :