1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

L'après-midi masculin et l'après-midi féminine

On entend quelquefois parler d’un après-midi et, à l’occasion, d’une après-midi. Que doit-on employer ? Le masculin ou le féminin ?

À vrai dire, personne ne s’entend réellement. Disons simplement que les deux genres sont acceptés.

Par contre, il importe de souligner que l’Académie française recommande l’usage de la forme masculine, comme on le voit ici :

« APRÈS-MIDI n. m. ou f. inv. (on doit préférer le masculin). XVIIe siècle, après midy.
Partie de la journée qui s’écoule entre midi et le soir. Je vous ai attendu tout l’après-midi. Les après-midi d’automne. • Titre célèbre : L’Après-midi d’un faune, poème de Stéphane Mallarmé (1876). »

On entend plus régulièrement la forme masculine mais, que ce soit en France ou au Canada, il n’est pas rare non plus d’entendre la forme féminine.

En consultant certains dictionnaires, on se rend compte que quelques-uns signalent l’emploi du féminin pour le mot après-midi comme étant « vieilli », et c’est le cas du Petit Larousse Illustré.

Vous le saurez maintenant. Peu importe que vous parliez en ondes d’un bel après-midi ou d’une belle après-midi, les deux formes sont acceptées.

Alliance des radios communautaires du Canada

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  3 questions et réponses sur les lettres d'appel des radios
%d blogueurs aiment cette page :