1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Le thermomètre de l’implantation d’une radio communautaire

(Par Simon Forgues) – Il existe diverses étapes à franchir avant d’atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé d’ouvrir une station de radio communautaire dans votre coin de pays.

Je vous présente le thermomètre de l’implantation d’une radio communautaire que vous trouverez dans notre bibliothèque virtuelle, sous la section consacrée au démarrage d’une radio.

Il est en format .PDF dans la bibliothèque virtuelle, soit dit en passant.

Thermomètre de l'implantation d'une radio communautaire
Thermomètre de l’implantation d’une radio communautaire

 

La 1ère étape, comme vous pouvez le voir, est consacrée à la formulation du projet, donc à poser les premiers jalons de votre projet. Il serait pertinent de vous référer au guide « Implantation d’une radio communautaire » également disponible dans la bibliothèque virtuelle de notre site.

 

La 2e étape est de vous assurer de la faisabilité du projet. On réalise diverses études et l’on fait les premières véritables campagnes se souscription auprès du public. Une excellente façon de connaître le support des habitants de la région. Ce sera pour vous l’occasion de tâter le pouls de la population.

 

En 3e lieu, on s’assure de rassembler le financement nécessaire à l’érection des studios et l’acquisition d’équipements, puis on réalise des diffusions temporaires lors d’événements locaux afin de stimuler l’intérêt envers le projet.

 

La 4e étape, quoique semblable à la troisième, permet de peaufiner vos campagnes de financement, à réviser la formation, embarquer davantage de monde dans votre “bateau”, comme on dit. Il arrive quelquefois qu’on revoit la stratégie, qu’on révise un peu le projet. On profite donc du temps qui passe pour mettre les dernières pièces du puzzle en place.

 

C’est lors de la cinquième étape qu’on s’approche franchement de la concrétisation du projet. C’est à ce moment qu’on prépare le dépôt d’une demande au CRTC. On sollicite l’appui de la communauté. La municipalité rédigera une lettre d’appui à déposer dans la demande de licence et des organismes locaux vous appuieront aussi en écrivant à leur tour pour dire à quel point une radio communautaire serait profitable pour la communauté.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Indicatif d'appel douteux cherche radio un peu kamikaze

 

Enfin, rendu à la sixième et dernière étape, une fois l’approbation obtenue du CRTC et que vous avez votre licence, on est dans la dernière ligne droite. Préparation de la véritable grille de programmation, aménagement des studios, embauche du personnel, etc.

Vous pourriez compter certainement jusqu’à une année dans certains cas entre l’octroi de votre licence et l’entrée en ondes permanente. Il ne faut pas se décourager.

 

Pour davantage d’aide

Ceci n’est qu’un schéma qui tient en quelques lignes sur une infographie. Mais sachez que le processus complet à partir de l’embryon du projet jusqu’à sa concrétisation peut s’échelonner sur plusieurs années.

Si vous habitez une collectivité francophone du pays et espérez éventuellement mettre en place chez vous une radio communautaire de langue française, n’hésitez pas à me contacter.

Mes coordonnées sont dans la section contact de notre site Web. Il me fera plaisir, à titre d’agent au développement, de vous y aider.

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :