1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Les avantages de la pub radio : l’auditoire ciblé

(Par Simon Forgues) – Je poursuis cette semaine, ma série de billets sur les avantages de la publicité à la radio.

J’ai traité la semaine dernière de mobilité, et, tous les mardis au cours des prochaines semaines, je continuerai d’expliquer quelques-unes des bonnes raisons pour lesquelles un annonceur devrait songer à la radio comme plateforme publicitaire de nos jours.

Bien atteindre le public ciblé

La radio partage avec les autres médias, l’avantage indéniable de pouvoir bien cibler les consommateurs.

Cibler une personneTout dépendant de la station qu’on choisit pour sa campagne publicitaire, du type de musique qu’on y diffuse, des émissions proposées, de l’animation, on atteindra grâce à la radio un public généralement fidèle et bien ciblé.

C’est bien connu d’ailleurs que la radio a l’avantage d’être l’un des médias auxquels les gens s’attachent le plus.

[pullquote align=”right” textalign=”center” width=”40%”]Quand les gens choisissent une radio, ils y demeurent très fidèles.[/pullquote]

Dans le cas des radios communautaires comme les nôtres, la diversité des émissions permettra d’atteindre des profils d’auditoires qui répondent encore plus parfaitement à la clientèle type qu’on souhaite atteindre.

Une émission destinée aux aînés sera le moment idéal pour annoncer une maison de retraite, celle de musique jazz pour annoncer un bar Lounge, tandis que le rendez-vous country du samedi matin sera probablement le moment parfait pour publiciser le centre du pickup local ou encore un club de danse en ligne.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Il était une fois... le radio-roman

Demandez à votre représentant commercial qu’il vous fournisse une liste des émissions que la station diffuse et voyez avec lui quels sont les meilleurs moments pour atteindre votre public-cible.

La localité est au cœur même de la cible

Mis à part les hebdomadaires, relativement peu d’autres médias peuvent offrir une cible bien localisée comme votre radio.

Dans les grands centres urbains tels que Victoria ou encore Winnipeg, il y a peut-être des chaînes de télévision, mais elles relaient la plupart du temps les émissions d’ailleurs au pays et le coût pour y annoncer est généralement à ce point élevé que peu de petits commerces peuvent s’y offrir une campagne intéressante.

Même chose pour Internet. Si certaines localités bénéficient d’un portail Web local où annoncer, il faut en général mettre des efforts surhumains pour générer des retombées aussi intéressantes que celles de la radio.

 

La semaine prochaine : la rapidité

 

(Image gracieuseté de Vichaya Kiatying-Angsulee / FreeDigitalPhotos.net)

%d blogueurs aiment cette page :