1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Les citoyens de demain s’installent à la console et au micro

(Par Simon Forgues) – Je félicite personnellement les écoles et les conseils scolaires qui mettent en place une radio étudiante à l’intérieur de leurs murs.

Il ne s’agit pas d’un banal moyen de communication. Car pour bien des jeunes, il s’agit carrément d’un cours de préparation à la citoyenneté. Rien de moins.

mixer-226180_1920

Qu’on la diffuse intra-muros en circuit fermé, qu’elle puisse être écoutée sur Internet ou même en ondes par un émetteur de faible puissance, j’avoue que l’aménagement d’une radio et de ses infrastructures, ça requiert tout de même un peu voire passablement de matériel. Console, micros, casques d’écoute, etc.

Mais les bénéfices qu’on en retire sont tels, qu’il faudrait être borné pour s’arrêter aux strictes considérations monétaires et matérielles. Il faut voir plus loin. Il faut voir les impacts positifs sur l’humain, en l’occurrence de jeunes citoyens en devenir.

Oui, si vous optez pour une radio sur la bande FM, surtout à partir d’une certaine puissance, vous aurez besoin de vous adresser au CRTC voire même à Industrie Canada avant de procéder à l’installation de votre émetteur.

Mais rien ne vous empêche d’y aller d’abord à plus petite échelle, sur le Web ou même à travers le système de haut-parleurs de l’école, puis de grossir éventuellement si le besoin et l’intérêt s’en font sentir.

Voici quelques-uns des avantages qu’en retirent les jeunes :

  • l’acquisition de nouvelles connaissances ;
  • le désir de les communiquer ensuite, les partager avec autrui ;
  • le développement de l’esprit critique, de l’analyse et de la synthèse ;
  • l’introduction aux technologies de l’information ;
  • l’assimilation des notions d’improvisation et d’organisation de la pensée ;
  • l’engagement envers la communauté et l’appartenance à un groupe ;
  • le travail en collaboration ;
  • l’amélioration des compétences langagières ;
  • les notions de recherche et de rédaction ;
  • la hiérarchisation des informations collectées ;
  • le sentiment de fierté, du devoir accompli, l’estime de soi ;
  • etc.
ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Choisir les bons écouteurs

Que pourriez-vous diffuser sur cette radio ? De la musique, bien sûr. Mais encore ?

Quelques idées en vrac :

  • Un radio-roman hebdomadaire avec les étudiants en option théâtre ;
  • Des bulletins dont les nouvelles ont été rédigées lors des cours de français ;
  • Quelques débats des candidats à la présidence du conseil étudiant ;
  • Des annonces d’intérêt public ;
  • Un palmarès mensuel des étudiants émérites ;
  • Des critiques et/ou sorties de livres et de disques ;
  • Des entrevues avec des étudiants et des membres du personnel ;
  • Des publicités de la coop scolaire ;
  • Etc.

Allez, je vous souhaite un bel automne de programmation radio. Si votre école a implanté un programme de radio étudiante, n’hésitez pas à nous le faire connaître.

(Image : Pixabay /  licence CC0 du domaine public)

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :