1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Les idées de “crowdfunding” se diversifient

(Par Simon Forgues) – On connaît d’ores et déjà le financement participatif, le crowdfunding comme on l’appelle en anglais.

Mais l’idée s’étend à de plus en plus de secteurs d’activités, à tel point qu’il ne serait sans doute pas impossible pour une radio communautaire de trouver une partie de son financement à travers le financement participatif en ligne.

 

Une idée pas nouvelle en soi

Le financement participatif n’est pas une nouvelle idée en soi. Par exemple, la quête du dimanche à l’église est sans doute l’un des financements participatifs les plus vieux du monde. Vous versez une contribution contre un bénéfice que vous retirez de l’activité à laquelle vous participez.

Si l’on connaissait depuis quelque temps le crowdfunding dans le domaine des nouvelles technologies, afin de financer la conception et la commercialisation de nouveaux gadgets électroniques, les artistes s’y sont mis eux aussi afin de financer l’enregistrement d’un album ou d’une pièce de théâtre.

Et voilà maintenant que l’industrie agroalimentaire a désormais sa plateforme de crowdfunding. Un site Web qui s’appelle Foodraising.com qui aide les promoteurs à financer leurs projets dans le secteur de l’agriculture et de l’alimentation.

 

Un concept simple et facile

Le concept, c’est que les donateurs reçoivent une contribution alimentaire contre leurs dons.

De la même façon qu’on obtiendra l’un des premiers exemplaires du gadget à la mode qu’on a aidé à financer sur une plateforme comme Kickstarter notamment, dans Foodraising.com on aura droit d’aller casser la croûte au resto qu’on a aidé à partir ou encore on recevra un panier de fruits frais du producteur qui a reçu notre aide financière.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Feiern Sie Oktoberfest!

Adaptée à une radio communautaire, l’idée pourrait permettre à vos donateurs commerciaux de recevoir des rabais sur des plans publicitaires voire même une campagne gratuite, tout dépendant de la grosseur de la contribution.

Tout le monde trouve son compte dans de telles initiatives.

Les promoteurs de projets obtiennent du financement et des conseils, les donateurs reçoivent quelque chose en retour de leur don, et, bien sûr, les gens de Foodraising.com gardent une commission.

Déjà, on trouve deux concepts de restauration rapide qui requièrent l’aide du public et un service de livraison de café. Des projets tous en France, mais l’aventure ne fait que débuter, et c’est pour vous monter à quel point Internet est maintenant une plateforme assez puissante de réseautage.

Votre radio a-t-elle déjà eu recours au crowdfunding sur Internet ou songe-t-elle à y recourir ? Partagez vos réflexions ci-dessous.

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :