1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Les solutions gratuites de streaming

(Par Simon Forgues) – Quelqu’un me demandait récemment ce que je pensais des solutions gratuites de streaming.

Comprenons bien, avant d’aller plus loin, que je parle ici de services comme Ustream.TV ou encore Livestream, et non de plateformes de diffusion comme Shoutcast ou Icecast qui présentent, dans ces deux cas-là, des solutions gratuites auto-hébergées.

StreamingAlors, en réponse à la question de cette personne, je lui ai demandé ce que, lui, penserait d’un professionnel de la santé, un dentiste par exemple qui lui offrirait des soins entièrement gratuits.

Avec un petit sourire, il s’est mis à réfléchir un instant, puis n’a eu d’autre choix que de m’avouer qu’il se demanderait sans doute où est l’arnaque.

Et il aurait bien raison. Où est l’arnaque ?

 

Si le produit est gratuit, c’est que vous-même êtes le produit

Ne parlons pas d’arnaque. Le mot est inexact. Parlons plutôt de prêter votre personne au bénéfice d’autrui.

Si l’on vous fournit des pilules “gratuites”, c’est sans doute que vous êtes un vieillard et que vous avez travaillé toute votre vie pour vous les offrir à votre retraite, ou encore que vous êtes carrément un rat de laboratoire qui teste de nouveaux médicaments.

Dans le cas d’un dentiste, peut-être ne facturerait-il pas dans l’espoir d’acquérir de l’expérience. Peut-être seriez-vous aussi contraint en sortant de son cabinet d’acheter une brosse à dents au coût de 50 $ chacune ou encore d’adhérer à un plan de fidélité quelconque.

[pullquote align=”left” textalign=”center” width=”50%”]Peut-être les murs de sa clinique, son uniforme et même son mobilier seraient-ils tapissés de publicités.[/pullquote]

En un mot comme en mille, vous auriez le choix d’accepter ou pas de vous y faire soigner.

Or, il ne faudrait pas non plus vous plaindre ensuite de ce que vous avez obtenu comme service. Et c’est la même chose pour les services de streaming gratuits en ligne.

Dans tous les cas, au risque de me répéter, gardez en tête que les services offerts gratuitement en ligne le sont rarement tout à fait. On finit toujours par vous en faire payer le prix quelque part. À vous, et, dans ce cas-ci, même à vos fidèles auditeurs.

Je ne peux faire autrement que de parler brièvement de Shoutcast ou Icecast, que vous pourriez être tentés d’installer chez-vous. Sachez que dans ces deux cas-là, si les solutions d’encodage sont gratuites, c’est de votre propre bande passante dont vous devrez “payer le prix” si vous souhaitez héberger vous-mêmes votre propre streaming. Réfléchissez-y.

 

Les désavantages de services gratuits comme Ustream.TV et Livestream

Je tiens d’abord à dire que l’exercice ne sert pas à démolir ces services gratuits mais plutôt de vous en exposer les failles.

Elles peuvent très bien faire l’affaire de certains, mais il reste que dans la majorité des cas voire même la totalité…

  • il est difficile voire impossible d’obtenir un hyperlien pour l’inclure à votre propre lecteur ou dans votre application mobile. Les auditeurs sont donc  contraints d’utiliser le lecteur audio de cette entreprise-là pour vous écouter.
  • ils affichent des bannières et/ou diffusent des publicités audio-vidéo pour lesquelles vous ne toucherez bien sûr aucune commission et, pire encore, vous n’aurez aucun droit de regard ni sur les annonceurs, ni sur la durée, ni sur le moment de la diffusion, etc.
  • les statistiques sont généralement assez peu élaborées voire absentes.
  • la personnalisation et le retrait des pubs sont virtuellement impossibles à moins de souscrire à leurs forfaits mensuels. L’une des plus connues d’entre toutes exigent jusqu’à 99$ pour son forfait mensuel de base qui permet d’ajouter votre logo et de faire disparaître la publicité.
  • il existe de nombreuses contraintes quant à la diffusion sur les plateformes mobiles (limite du nombre d’auditeurs, temps d’attente avant de pouvoir écouter, qualité du signal, etc.) ou encore les gens ont l’obligation d’écouter la station via une application dédiée et non la vôtre.
  • Etc.
ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Pandora et bientôt Apple

Mais il y a tout de même des avantages

Oui, il y a des avantages. Des plateformes comme Livestream ou Ustream.TV ne sont pas que mauvaises. Elles ne jouiraient sans doute pas d’une telle notoriété si leurs services n’étaient que mauvais.

Les compagnies les plus réputées sont en affaires depuis longtemps, on trouve beaucoup d’information à leur sujet sur le Web et, règle général, les tutoriels pour bien s’en servir abondent sur la toile.

Leurs lecteurs, à défaut d’être rarement personnalisables, sont en tout cas généralement très attrayants visuellement et offre des codes de partage vers les réseaux sociaux ou encore pour l’intégration à votre site Web.

Ils ne coûtent rien. Ils ne creuseront donc pas un trou dans le budget même de la station dont les finances sont à sec.

Bref, ça peut être une solution intéressantes aux yeux de certains. Mais ne perdez jamais de vue que si le produit ne coûte rien, c’est dans tous les cas parce que vous-mêmes êtes le produit.

Vous fournissez à ces entreprises VOS propres paires d’oreilles et d’yeux.

En souscrivant à un service payant, et ce, même à peu de frais, comme celui de Guillaume Ferland, notre partenaire de Ustream.ca (à ne pas confondre avec Ustream.TV), vous avez la chance d’inclure vous-mêmes de la publicité dans votre lecteur, de le personnaliser, de le diffuser où et quand vous semble.

Bref, c’est à vous de choisir le tout gratuit avec les contraintes qui y sont liés ou encore le payant et la liberté qui vient avec.

Personnellement, mon choix est fait. Guillaume Ferland, notre partenaire chez Ustream.ca a une très bonne expertise, ils proposent à nos stations d’excellents tarifs basés sur leurs besoins et des solutions efficaces.

%d blogueurs aiment cette page :