1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Local, ça veut dire localement

(Par Simon Forgues) – C’est écrit dans les Conditions de licence normalisées pour les stations de radio de campus et de radio communautaire.

Mais voici tout de même un petit rappel quant aux conditions de licence sur les créations orales. Ça ne fait jamais de tort de nous rafraîchir la mémoire…

 

À chaque semaine de programmation, les radios communautaires comme les nôtres doivent consacrer au moins 15 % de leur contenu à de la création orale (catégorie 1), ce qui comprend les sous-catégories de teneur 11 (Nouvelles) et 12 (Créations orales – autres).

N’oubliez surtout pas que toutes ces créations orales doivent être produites localement si vous voulez qu’elles soient prises en compte, c’est-à-dire produites PAR le titulaire de la licence ou EXCLUSIVEMENT POUR le titulaire.

Voilà quelques précisions que nous tenons à vous apporter…

 

1) Si l’émission est acquise d’un producteur externe et qu’elle n’a pas été produite EXCLUSIVEMENT pour vous, elle ne peut alors être calculée parmi vos 15 % de créations orales locales.

Même si la production émane du réseau de distribution de l’ARC du Canada auquel vous adhérez, ça ne peut être compté.

 

2) Si vous estimez ne pas être en mesure de respecter cette condition de licence, oui, vous avez le droit d’en faire part au CRTC qui évaluera s’il peut ou non vous exempter.

Il existe des exemples récents comme la station CKNA de Natashquan au Québec, dont la licence a été renouvelée pour 7 ans et qui a justement demandé une telle exemption à cause de la démographie du village, du manque de ressources humaines, du manque de bénévoles et de l’économie locale.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  7 conséquences d'une non-conformité que je ne souhaite à AUCUN de nos membres

Les analystes du CRTC ne sont pas de idiots; ils connaissent parfaitement les conditions particulières à plusieurs de nos marchés et comprennent.

Mais ne tardez pas. Si vous croyez qu’il sera impossible d’adhérer à ces conditions-là, faites-en part rapidement.

 

3) 15 % d’une semaine de 126 heures (lundi au dimanche – 6 heures à minuit), ça donne tout près de 19 heures de contenu oral.

Chaque intervention peut être calculée. Chaque bulletin de nouvelles peut l’être également. Même chose pour des entrevues ou encore des chroniques diverses.

 

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :