1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

PlayIt Live (automation radio)

(Par Simon Forgues) – PlayIt Live de PlayIt Software est un petit logiciel d’automation radio gratuit.

On y trouve en outre :

  • Modes manuel, semi-automatique (assisté) et entièrement automatisé;
  • Deux interfaces (classique et live-assist);
  • Système de cartouchières pour jingles et effets sonores par exemple;
  • Gestion des formats WAV, MP3, WMA et MP4;
  • Ajout des fichiers par glisser-déposer (drag & drop);
  • Gestion des points de mixage;
  • Catégorisation des chansons;
  • Etc.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ça ne remplacera pas des systèmes d’automation aussi évolués que WinMedia ou encore iMediaTouch par exemple, mais le prix n’est pas le même non plus.

On parle tout de même d’un système tout gratuit. Ne l’oubliez pas.

Sa documentation (minimaliste) en témoigne d’ailleurs.

Vous pourrez notamment gérer les règles de rotation, mais pas d’une façon aussi évoluée qu’avec des systèmes payants.

Il vous faudra sans doute aussi travailler un peu du cerveau si vous souhaitez créer des règles en utilisant les plugins.

Reste que ça vaut le coût d’essayer pour ceux qui ne craignent pas de se mettre les mains dans le moteur, comme on dit.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Votre site Web d'abord, puis les réseaux sociaux ensuite

Et puis, on peut lui trouver de beaux avantages, comme le fait de pouvoir assigner une carte de son distincte à chaque lecteur ou encore de passer rapidement et facilement du mode automatique au mode manuel.

 

Alors, c’est pour qui ?

Les jeunes qui veulent s’initier à la radio à l’école entre autres, une radio mobile lors d’événements ponctuels ou encore pour partir chez soi sa propre radio Web.

Si vous êtes une station avec passablement de monde au micro et qui doit forcément compter sur une grille de programmation très étoffée, passez votre chemin.

En ce cas, si vous avez besoin de plus de possibilités, sans défoncer pour autant le budget non plus, parce qu’ils sont gratuits eux aussi, il faudra alors vous rabattre sur un RadioDJ (Windows), ou, mieux encore, un Rivendell (Linux).

Cela étant dit, ça demeure une belle trouvaille.

%d blogueurs aiment cette page :