1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Pourquoi le chiffre impair après la virgule sur la bande FM ?

(Par Simon Forgues) – Vous êtes-vous déjà demandé ce que signifiait le fameux chiffre après la virgule dans les fréquences de la bande FM ?

On voit 91,3 MHz, 103,5 MHz, etc. Oui mais, pourquoi le chiffre impair après la virgule ?

iPod FM
Photo : Dan Taylor / Foter / licence CC BY

Je ne parlerai pas de la façon dont Industrie Canada procède à l’attribution des fréquences radio au Canada; ce serait un peu long.

Disons simplement que c’est un processus un peu arbitraire qui se base sur différents facteurs tels que le lieu, la puissance de diffusion, la disponibilité des fréquences, etc.

Comme tout appareil qui émet des ondes, une station FM canadienne doit transmettre dans une bande qui lui est destinée et qui, au Canada, s’étend de 88 mégahertz (MHz) à 108 mégahertz. Je tiens à préciser au Canada, puisque certains pays utilisent aussi d’autres bandes de fréquences pour la radio FM. C’est le cas du Japon en outre.

Ne cherchez pas de FM 86,1 ni de FM 111,3 sur votre chaîne stéréo, car il n’y en a pas. On part de 88,1 MHz et on monte ainsi jusqu’à 107,9 MHz.

Les stations sont réparties sur la bande du spectre par tranche de 200 kilohertz, et, pour ne pas qu’elles entrent en conflit les unes avec les autres, on laisse en général un peu d’espace entre chacune. Tout simplement.

C’est pour ça que, s’il existe une station au 91,3 MHz dans votre région, c’est virtuellement impossible, au Canada du moins, qu’il y en ait une autre à la fréquence 91,4 MHz.

La prochaine station ne sera qu’au 91,5 MHz, et peut-être même au 91,7 MHz, et ce, dépendamment de sa puissance émettrice et de sa situation géographique.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Milk Music: dernier-né des services de streaming musical

On doit s’assurer de laisser généralement un peu d’espace entre chaque station afin de réduire le plus possible les risque d’interférence.

La règle des deux adjacentes (ou des deux virgules) étaient appliquées jusqu’à une certaine époque. C’est-à-dire que s’il y avait une station à 91,3 MHz, on laissait les fréquences 91,5 et 91,7 MHz du secteur libres pour éviter de l’interférence. On octroyait la prochaine fréquence au minimum 2 adjacentes au-dessus ou en-dessous.

Or, devant la rareté des bonnes fréquences et la congestion du spectre dans certaines agglomérations, on a fait quelques exceptions ces dernières années.

Sachez en terminant que contrairement à chez nous, les autorités européennes ont choisi d’espacer les stations par tranche de 100 kilohertz. Ce qui signifie que là-bas, il est possible de trouver une station à la fréquence 100,4 MHz ou 98,8 MHz par exemple.

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :