1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Pourquoi vous devriez avoir une politique sur les messages d’intérêt public

(Par Simon Forgues) – Avez-vous une politique sur les messages d’intérêt public. Si vous n’en avez pas, il vous manque alors quelque chose d’important.


Les messages d’intérêt public

Plusieurs organismes à but non lucratif ont recours aux messages d’intérêt public pour promouvoir leurs services et leurs activités.

Plus souvent qu’autrement ce sont des fondations, des associations charitables, quelquefois du secteur privé, d’autres fois du domaine public. Je pense entre autres à la Fondation canadienne du rein dont je me souviens avoir entendu de semblables messages à la radio. Mais, il arrive quelquefois que des organisations para-publiques ou même publiques y aient recours : service des incendies, corps policiers, etc.

Ces organisations promeuvent tantôt l’engagement citoyen, tantôt la bonne forme physique, mais il en va chaque fois de l’intérêt du grand public en général.

C’est dire que la portée va bien au-delà des seuls intérêts de l’organisation elle-même. Il en va, comme le nom l’indique, de l’intérêt public.

 

La politique sur les messages d’intérêt public

Parce que vous êtes un média, et plus encore un média communautaire de surcroît, vous serez régulièrement sollicité pour offrir gracieusement du temps d’antenne à des organisations semblables afin de promouvoir leurs activités.

Les messages d’intérêt public peuvent servir notamment à combler certains blocs publicitaires qui sont invendus. En effet, on entend souvent de telles annonces le soir, la nuit ou encore le weekend, mais plus rarement aux heures de grande écoute le matin ou l’après-midi.

Parce que vous souhaitez être le plus équitable possible et que vous ne voulez sans doute pas vous priver de revenus non plus, il est donc essentiel que vous disposiez d’une politique à la fois claire et précise sur les messages d’intérêt public.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Avez-vous dit effets sonores ?

colored_pens

Que devrait-elle contenir notamment ?

  1. le type d’organisations admissibles ;
  2. le contenu qui peut être annoncé ou pas ;
  3. les indications quant au temps d’antenne offert ;
  4. la forme des messages (ex.: durée, langue, production offerte ou pas, etc.).

Je vous suggère fortement de prendre connaissance de la politique mise en place à ce sujet-là par CBC/Radio-Canada. Elle pourrait vous être très utile pour élaborer la vôtre.

Pensez toutefois que vous aurez sans doute à composer avec des demandes provenant de votre communauté elle-même, et que, ce faisant, vos balises devront être claires et précises afin d’éviter tout dérapage.

(Crédit photo: caprisco sur morguefile.com)

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :