Publicité en ligne : le cerveau est de plus en plus saturé

(Par Simon Forgues) – Un article récent de l’AFP, repris par bon nombre de médias, jette un éclairage nouveau sur la publicité en ligne.

Alors que les annonceurs semblent s’enticher de plus en plus de la publicité sur les nouvelles plateformes, on apprend qu’à l’inverse, les internautes, eux, y sont de moins en moins réceptifs.

Comme l’explique Minter Dial, conférencier et consultant expert en marketing numérique, l’humain semble de plus en plus conditionné à occulter la publicité sur le Web, à l’ignorer carrément.

On n’est pas trop étonné de savoir que la majorité des gens la trouve omniprésente, intrusive, voire même carrément stressante, et qu’à l’inverse, une minorité la considère informative. La publicité en ligne est devenue, au yeux de plusieurs, une véritable plaie sociale.

Internet

Alors, les créateurs publicitaires, et les plateformes elles-mêmes bien sûr, doivent redoubler de plus en plus d’ingéniosité pour atteindre leur cible.

Ils n’ont d’autre choix. Non seulement les consommateurs ne regardent et ne cliquent plus sur leurs publicités, mais ils ne les voient même carrément plus dans bien des cas.

Un article très éclairant sur la manière dont on essaie quelquefois de s’y prendre pour rejoindre les consommateurs en ligne. À lire…

Lienhttp://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/publicite-sur-internet-a-la-recherche-du-temps-de-cerveau-encore-disponible_43561.html

 

Note : Sur le même sujet, vous aimerez sans doute lire également notre billet portant sur la publicité dans les réseaux sociaux paru récemment.

%d blogueurs aiment cette page :