1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Achetez de la publicité en ligne, elle sera consultée par des robots

Un article de Sciences et Avenir révèle un fait inquiétant. Les robots généreraient une grande quantité de trafic sur Internet. Assez sans doute pour fausser énormément les statistiques sur la publicité en ligne.

Combien? Plus de la moitié du trafic sur les pages Web serait imputable… à de vulgaires robots.

Selon l’étude de la société Imperva publiée au début de l’année, les humains ne généreraient que 48,2 % de tout le trafic, tandis que tout le reste (51,8 %) serait l’affaire des robots. Des bons mais aussi de moins bons malheureusement.

Les robots faussent les données de la publicité en ligne
ImageComfreak / Pixabay
Les mauvais robots plus nombreux que les bons

Le problème est de taille. Les robots malveillants (28,9 %) seraient devenus malheureusement plus nombreux que les bienveillants (22,9 %), toujours selon les chercheurs.

On savait que de grandes entreprises du Web et certaines agences gouvernementales répertoriaient des informations en ligne afin de les ajouter à leurs bases de données à l’aide de robots.

Toutefois, on ne se doutait pas qu’autant de robots malveillants écumaient Internet à la recherche de vos informations privées ou simplement pour fausser les données des régies publicitaires.

Vous pensiez qu’une impressionnante quantité d’acheteurs potentiels visitaient quotidiennement votre boutique en ligne? Malheureusement, les ventes n’étaient pas à la hauteur de vos espérances?

Pis encore, vous aviez la désagréable impression que votre budget publicitaire en ligne ne rapportait pas autant qu’il le devrait?

On a peut-être une partie de la réponse dans cet article de Sciences et Avenir. À lire sans tarder pour mieux comprendre le phénomène.

(Source : «Sur Internet, les robots sont responsables de plus de 50 % du trafic sur les pages», Sciences et Avenir, 4 février 2017)

The following two tabs change content below.
Simon Forgues

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :