Le robot remplacera-t-il bientôt l’animateur à la radio?

Le robot finira-t-il par supplanter l’humain à la radio?

Le scénario n’est peut-être pas aussi fictif que vous le croyez. Adobe élabore actuellement une sorte de Photoshop… mais pour l’audio.

Le projet s’appelle VoCo. Et franchement, c’est impressionnant.

S’il est possible de générer une image complètement différente de l’originale à l’aide d’un simple logiciel, sachez qu’on pourra bientôt faire la même chose avec des fichiers sonores.

En analysant l’échantillon d’une voix, VoCo est capable de la synthétiser et de générer de nouveaux mots.

Effectivement, la synthèse de la parole existe déjà, me direz-vous. Sauf qu’ici, on est à un niveau nettement supérieur.

Difficile de prédire une commercialisation prochaine, mais ça fonctionne déjà de façon remarquable comme en témoigne la vidéo.

Pas parfait mais déjà plutôt convaincant

VoCo est plus qu’un simple éditeur de fichiers sonores. Il peut décrypter la voix humaine et créer littéralement un discours complètement différent. On tape des mots sur le clavier et ceux-ci sont insérer dans la piste sonore.

En analysant un discours d’une vingtaine de minutes par exemple, il serait alors possible à VoCo de générer à peu près n’importe quel mot.

Ce n’est pas encore tout à fait au point. Il reste encore sans doute beaucoup de travail à accomplir pour atteindre la perfection. N’empêche que les résultats sont déjà convaincants.

D’importantes questions d’éthique

C’est évident qu’une telle technologie soulève d’importantes questions d’éthique.

Le même genre de questionnement qu’on se pose d’ailleurs en photographie alors que les professionnels de la mode et du marketing n’hésitent pas à retoucher des clichés de manière parfois complètement exagérée.

On peut très bien imaginer qu’entre les mains d’un politicien machiavélique, un tel outil pourrait placer un adversaire dans l’eau bouillante pour avoir prononcé des paroles pourtant créées de toute pièce avec un logiciel informatique.

thehorriblejoke / Pixabay
Image : thehorriblejoke / Pixabay

Mais, entre de bonnes mains, je pense que VoCo pourrait s’avérer fort utile.

À titre d’exemple, on pourrait retoucher une publicité afin d’y rajouter un prix ou deux sans devoir réenregistrer toute la trame de voix.

Évidemment, comme les robots n’ont pas d’émotion, il est donc peu probable que les robots remplacent les animateurs en ondes sous peu. Toutefois, dans les studios d’enregistrement, j’ai l’impression que ce sera faisable dans un proche avenir.

L’idée que des robots vous remplacent dans les studios d’enregistrement vous préoccupe-t-elle?

(Source : The Verge)

The following two tabs change content below.
Simon Forgues

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :