1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Soleil dans le ciel = énergie solaire pour faire fonctionner l’émetteur de la station

Est-il possible d’alimenter une station radiophonique par la seule énergie du soleil? Apparemment, oui.

Le Soudan du Sud est un pays d’Afrique orientale qui n’existe que depuis quelques années; il a fait sécession de la République du Soudan par référendum en 2011.

Comme l’écrit James Cridland dans le magazine Radio World de février 2017, ce sont essentiellement les prix élevés du carburant et les problèmes d’approvisionnement qui ont poussé la station Mayardit 90,7 FM à se tourner vers l’énergie solaire pour faire fonctionner son émetteur.

Panneaux de cellules photovoltaïques pour l'énergie solaire
(Photo: d_e_f_y / Pixabay)

Évidemment, l’on comprend que le réseau électrique du Soudan du Sud n’est pas semblable au nôtre. Voilà pourquoi la radio était contrainte à utiliser une génératrice alimentée au carburant.

Avant la conversion, elle pouvait n’émettre que 8 heures par jour à certains moments en raison des problèmes liés au carburant. Or, les travaux lui permettent d’être maintenant en ondes de 6 heures à 22 heures; c’est le double de ce qu’elle accomplissait jusque-là.

Le système fonctionne sans interruption depuis qu’il a été mis en opération en mars 2016, et depuis, la génératrice d’appoint n’a encore jamais été utilisée.

L’énergie solaire : un système coûteux à installer mais qui promet des économies substantielles

Il en a coûté environ 178 000 $US pour aménager ces nouvelles installations solaires, mais il faut préciser que les coûts auront été complètement amortis dans 5 ans. Sachez que les coûts en énergie ont été coupés de 92,8 % par année. Il ne reste à toutes fins utiles qu’à assurer la maintenance des équipements.

Au-delà des frais d’exploitation qui ont été réduits pour la radio, les bénéfices pour la communauté ne sont pas négligeables non plus.

D’une part, les habitants de l’endroit captent maintenant leur station locale beaucoup plus longtemps. Tandis qu’à l’école voisine, les enfants étudient désormais en toute tranquillité sans le son assourdissant d’une génératrice fonctionnant à l’essence.

En terminant, l’idée pourrait-elle être exportée? C’est déjà le cas en Australie notamment, alors qu’ailleurs, comme en Papouasie-Nouvelle-Guinée, la formule est hybride. On a recours à l’énergie solaire ainsi qu’éolienne.

(Source : CRIDLAND, James. «South Sudan’s Mayardit FM Utilizes Solar Power», Radio World Magazine, février 2017)

The following two tabs change content below.
Simon Forgues

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :