1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Utiliser Twitter ou pas durant les heures de travail ?

Vos animateurs partagent des messages personnels sur Twitter durant les heures de travail? Utiliser Twitter ou pas sur les heures de travail. Tout un débat.

Vous ne trouvez pas ça particulièrement professionnel. Vous vous interrogez même sur la possibilité de sévir à l’endroit des fautifs.

Pourquoi? Tout est dans la quantité ET la qualité.

Photo : simsam / Pixabay
Un exemple du côté de l’Europe

En France, une cour d’appel s’est penchée récemment là-dessus. Un employeur avait congédié un salarié parce qu’il estimait que celui-ci utilisait « massivement » le réseau social Twitter à des fins personnelles. Le salarié avait partagé un peu plus de 1 300 messages Twitter en seize mois. Il fut remercié de ses services en 2011.

Les juges de la Cour d’Appel de Chambéry ont évalué que le salarié n’avait publié en moyenne que quatre messages chaque jour; ça équivaut à moins de 4 minutes en moyenne consacrées au réseau social.

L’histoire se passe outre-Atlantique, mais il demeure intéressant de souligner que les juges ont considéré qu’envoyer quatre messages par jour, même durant les heures de travail, ne constitue pas un usage excessif. Quoiqu’en pense l’employeur.

Alors, doit-on utiliser Twitter ou pas sur le heures de travail, selon vous?

Voyons les plus choses de plus près…

 

Sachez faire la part des choses

Est-ce qu’envoyer 4 messages personnels sur Twitter à tous les jours est une faute grave, selon vous?

Évidemment, il faut tenir compte du type de messages, des répercussions possibles sur l’entreprise et d’un tas d’autres facteurs.

Vos salariés sont des animateurs radio? Dans bien des cas, ils se servent des médias sociaux pour entretenir des contacts notamment avec de fidèles auditeurs de la station.

Alors, appelons ça de la promotion par la bande. Ce que vos animateurs gagnent en abonnés, vous le gagnez souvent en auditeurs. Du moins, vous en fidélisez sans doute plusieurs.

À moins qu’ils utilisent Twitter pour se plaindre de leurs conditions de travail. À moins qu’ils invectivent leurs collègues ou insultent les autres internautes. Là, je pourrais comprendre que vous réagissiez fortement.

Sinon, je ne m’offusquerais pas outre mesure de quelques publications sur Twitter ou Facebook à tous les jours.

Ne le voyez pas tant comme un vol de temps. Voyez-le davantage comme un investissement dans la promotion de vos activités ainsi que la qualité de vie de vos animateurs.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Soyons des diffuseurs responsables à l'égard des enfants

Ainsi, ils ne pourront se plaindre de la clémence de l’employeur à leur égard. N’est-ce pas?

 

À retenir entre autres choses…
  • Élaborez des règles claires (ex. : une charte de bonne conduite) quant à l’utilisation des réseaux sociaux sur les heures de travail;
  • Ils doivent savoir qu’il ne s’agit pas d’un droit mais d’un bénéfice;
  • Fixez des barèmes au-delà desquels on considérera qu’il y a clairement abus (ex. : 5 fois par jour est tolérable mais pas 15 ou 20);
  • Mettez en place une échelle de sanctions (ex. : avertissements, ensuite interdiction d’utiliser les réseaux sociaux, puis éventuellement suspension et renvoi);
  • Insistez sur la loyauté à l’égard de l’entreprise et le respect des collègues pour garder un climat de travail sain;
  • Au besoin, offrez une formation sur les médias sociaux ou des lectures sur le sujet à vos salariés et bénévoles.

S’ils veulent envoyer quelques messages, soit. Mais il faut que ce soit de bon goût. Qu’ils ne dénigrent ni l’employeur, ni les collègues. Et surtout, qu’ils n’abusent pas de ce privilège.

Ainsi, qu’ils se servent de Twitter ou pas, quand les choses sont claires et nettes, tout le monde en sort gagnant de toute façon.

Voici donc quelques lectures intéressantes que vous pourriez leur filer afin qu’ils utilisent Twitter consciencieusement :

  1. Bien débuter sur Twitter
  2. 7 façons de faire fuir vos abonnés Twitter, dont la 6ème est infaillible
  3. L’art de se comporter dans les médias sociaux

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :