1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

5 références pour vendre en ligne sans vous casser la gueule

(Par Simon Forgues) – On aura beau être à la tête d’une entreprise de radio communautaire à but non lucratif, il faut quand même que l’argent entre dans le tiroir-caisse.

Régler les factures. Payer les employés. Entretenir et même éventuellement changer d’équipements. L’argent ne pousse pas dans les arbres, on le sait.

Les collectes de fonds sont quelquefois compliquées et la publicité ne génère pas toujours les revenus espérés.

Vous et votre conseil d’administration pourriez être tentés de mettre en place un site transactionnel pour vendre en ligne des produits qui généreront des revenus pour la station.

Panier d'achat en ligne
(Image : Pixabay.com / licence CC0)

Oui mais, que vendre ?

  • Des produits à l’effigie de la station comme des tasses à café, stylo et autres;
  • Des créations d’artistes locaux telles que des aquarelles ou des chansons à télécharger;
  • Des billets pour vos événements comme vos soupers thématiques ou des spectacles;
  • Des biens et services offerts gracieusement par des annonceurs locaux;
  • Etc.

Je serais quasiment tenté d’écrire que la seule limite est votre imagination. En autant que ça soit en marge de vos activités de radiodiffuseurs communautaires.

Je vous vois mal partir une boutique virtuelle de téléphones sans fil. Toutefois, permettre aux gens de la région d’afficher leur attachement à votre station avec des t-shirts portant votre logo, ce ne serait pas une mauvaise idée.

 

À ma connaissance, il y a peu de stations parmi les nôtres qui opèrent une boutique en ligne.

Par exemple, CKJM FM à Chéticamp (Nouvelle-Écosse) dispose d’une boutique virtuelle où sont vendus des albums et des chansons à l’unité.

À 0,99 $ la chanson, et pour un produit vraiment de niche, on devine que la boutique ne rivalise pas avec iTunes. Sauf que…

D’un autre côté, ce ne sont sans doute pas la gestion des stocks ou les livraisons qui sont les plus problématiques. Heureusement.

Le directeur de la station Angus LeFort me confirme d’ailleurs qu’au-delà du fait de générer de petits revenus pour la station, la boutique a aussi l’avantage de fournir une visibilité à des artistes de la place.

Entre vous et moi, c’est déjà une belle activité promotionnelle en soi.

Mais peu importe vos raisons, encore faut-il que vous ayez pris le temps d’élaborer votre stratégie et que votre site soit bien conçu. Autrement, l’expérience pourrait vous coûter plus qu’elle ne génère de revenus.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Des solutions mobiles de paiement par carte de crédit

Dans le cas de CKJM, l’aventure est loin d’être déficitaire. Et c’est bien tant mieux.

Gestion des stocks, livraison, retour de marchandise, remboursement, traitement des plaintes, etc. Tout est à réfléchir.

Ça pourrait se transformer rapidement en un joyeux casse-tête si vous laissez certaines choses au hasard. Et, ça pourrait aussi se révéler une belle expérience si c’est bien fait.

 

Voici donc 5 bonnes références pertinentes pour bien démarrer

Voici 5 références en ligne pour vous aider à y voir plus clair et mieux démarrer votre boutique de vente en ligne. Ce qui est bon à savoir, c’est que toutes sans exception proposent des informations qui s’adaptent au marché canadien.

 Comment créer et faire connaître une boutique en ligne
– par Kim Auclair sur son propre blogue

 7 choses à savoir avant d’ouvrir votre boutique en ligne
– par Benoît Descary sur Génération INC.

Comment débuter et vendre vos produits en ligne?
– par Fabienne Fayad sur Entrepreneuses.org

5 conseils pour profiter de la révolution du commerce électronique
– par la Banque de développement du Canada

4 étapes pour améliorer vos ventes en ligne
– par la Banque de développement du Canada

 

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :