Nos publications
Mai 31
Un clavier d'ordinateur noir et bleu

6 conseils pour bien choisir le nom de domaine de votre site web

Choisir son nom de domaine (ex. : radiorfa.com) n’est pas à prendre à la légère lorsqu’on lance ou qu’on change son site web. Surtout si l’on compte s’en servir pour promouvoir ses activités professionnelles ou commerciales. Comment bien le choisir ? Voici quelques conseils.

 

Qu’il s’agisse de votre premier site web ou que vous adoptiez une nouvelle image de marque, vous aurez besoin d’une nouvelle adresse en ligne.

On le voit souvent quand une radio décide, par exemple, d’abandonner les traditionnelles lettres d’appel dans l’adresse et d’opter pour une marque (ex. : Nord-Ouest FM, Codiac FM, etc.)

Les Rendez-vous de la francophonie 2024

Idéalement, le nom de domaine devrait…
1) être facile à mémoriser;
2) pas trop long:
3) avoir un lien avec vos activités professionnelles ou commerciales.

L’idéal, c’est d’être à la fois clair et concis, mais avec une pointe de créativité et surtout qu’on puisse facilement retenir votre adresse.

 

1. Optez pour des mots-clés

Votre nom d’entreprise, parfois long ou complexe, n’est pas forcément le meilleur choix pour votre nom de domaine internet.

Utilisez un générateur de nom de domaine en ligne, comme ceux de Shopify ou GoDaddy pour trouver un nom en lien avec des mots-clés qui caractérisent votre entreprise.

Une boucherie pourrait opter pour bonneviande.ca et un site d’écoute de radios en ligne taradio.ca.

Et, oui, ces noms étaient disponibles au moment de rédiger mon texte. 😉

Regardez donc quel est le 1er résultat sur Google quand on tape “nos radios” dans la barre de recherche. C’est clair, précis et facile à référencer.

NosRadios.ca


2. Changez l’extension

Vous connaissez les traditionnelles extensions .com, .net et .ca?

Or, saviez-vous qu’il existe aussi toute une gamme d’autres extensions qui pourraient tout à fait convenir à votre nom de domaine?

Vous auriez aimé avoir fm91.com comme nom de domaine, sauf que l’adresse semble avoir été réservée.

Qu’à cela ne tienne, puisqu’il existe toute une gamme d’autres extensions qui pourraient être utilisées pour une radio canadienne.

Des exemples :

.info (excellent pour une entreprise du domaine de l’information)
.media (parfait évidemment pour des entreprises médiatiques)
.ca (réservé aux entreprises logées au Canada)
.co (jadis attribué à la Colombie, il est maintenant beaucoup utilisé pour les activités commerciales)
.art (une extension appréciée du secteur artistique et qui se dit bien dans plusieurs langues)
.fm (jadis réservé à la Micronésie, il a depuis été récupéré par plusieurs radios FM en outre)
.biz (peut être utilisé par toute société commerciale)


3. Pensez autant à l’oral qu’à l’écrit

Oui, une adresse web doit être facile à écrire, mais elle doit l’être aussi à dire. Surtout à la radio.

Évitez les prononciations ambiguës et les syllabes qu’on peut facilement confondre. Si ça se lit, s’écrit et se mémorise plutôt bien, c’est en revanche plus difficile de confondre dans un message radio, ou même dans une boîte vocale téléphonique.

Ex. : Noovo.ca est certainement très approprié pour une chaîne de télé qui jouit d’une grande visibilité à l’écran, sur le web et à l’imprimé. En revanche, pour une radio, c’est difficile de distinguer Noovo et Nouveau dans la prononciation. Pour y arriver, vous devrez réussir à bien établir la marque et qu’elle soit déjà plutôt connue.


4. Cela étant dit, faites confiance à votre image de marque

Pour revenir sur ce que je disais. Si votre marque est déjà très forte et bien connue, n’hésitez pas à réserver le nom de domaine.

Il s’agit d’une valeur ajoutée qui permettra de renforcer votre marque par une présence bien sentie sur le web. Oui, ironiquement, comme Noovo dont on parlait précédemment.


5. Soyez bref

Plus une adresse est brève, plus elle se mémorise facilement. LaMeilleurePlaceDuTapis.com n’est certainement pas dénuée d’intérêt pour un magasin de recouvrement de sol.

Sauf que, même en y mettant des lettres majuscules pour distinguer chaque mot, ça demeure complexe.

L’adresse dutapis.ca (disponible en mai 2022) serait certainement plus facile à dire et à retenir, n’est-ce pas?

Imaginez un spot radio qui se termine par : « Voyez notre catalogue virtuel sur dutapis.ca »


6. Fuyez les traits d’union et les chiffres

En principe, on recommande de ne pas mettre de chiffres dans votre adresse internet. Or, pour une station de radio, c’est une pratique assez courante qui colle bien à l’image de marque véhiculée en ondes.

En revanche, fuyez les traits d’union, qu’on énonce parfois comme un tiret.

Ça n’apporte rien à la compréhension de l’adresse (ex. : radio-rock-detente.com) et ça peut même nuire à votre référencement dans les moteurs de recherche.

À propos de l'auteur

Professionnel du domaine des médias électroniques avec plus de 30 ans d'expérience, Simon Forgues est à l'emploi de l'Alliance des radios communautaires du Canada depuis 2007. Diplômé en animation radio et télévision au Collège Radio Télévision de Québec, il possède aussi une attestation d'études en création de podcast du Collège Bart. Impliqué dans de nombreux projets liés à la radiodiffusion, et ce, de l'idéation de contenu jusqu'à la production, il a œuvré dans différentes radios du Québec et de l'Ontario, où il a cumulé également des tâches liées à la coordination musicale et à la programmation.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.