Une série radio de l’ARCOT célèbre la chanson francophone de l’Ouest et du Nord

Depuis le 20 février dernier, et ce, jusqu’au 31 mars, les stations membres de l’Association des radios communautaires de l’Ouest et des Territoires (ARCOT) célèbrent la chanson francophone de l’Ouest et du Nord canadiens.

Mais pas de n’importe quelle façon. Celles-ci diffusent en effet la série documentaire radiophonique La Chanson se lève à l’Ouest, dont les six épisodes mettent en vedette les créateurs et interprètes de la chanson francophone des 50 dernières années.

La série produite par l’ARCOT, puis réalisée par Ronald Tremblay et Josée Thibeault dans les studios d’ALTA TV à Edmonton et d’Envol 91 à Winnipeg, a été est rendue possible grâce à l’appui financier du ministère du Patrimoine canadien.

«On en a profité pour ressortir des perles du passé, des classiques des dernières décennies mais aussi de petits trésors récents et inconnus», explique Ronald Tremblay, un ancien réalisateur de Radio-Canada en Alberta qui est l’initiateur d’un ouvrage sur la chanson qui paraîtra plus tard cette année aux Éditions du Blé.

De la matière pour une suite?

S’il était d’abord impossible de couvrir la matière sous tous les angles en à peine six heures, M. Tremblay précise tout de même que l’échantillonnage a été choisi afin d’éventuellement revisiter le sujet plus en profondeur ultérieurement.

À travers les titres sélectionnés ainsi que les témoignages entendus de pionniers de la chanson, l’auditeur pourra revivre une époque qui s’étend de 1967 à nos jours.

Pour la coréalisatrice Josée Thibeault, le cinquième épisode qui traite de la Chanson au féminin est l’un des plus importants : «Jusque dans les années 1980, les femmes étaient surtout interprètes. Même des artistes aussi créatives que (la Québécoise) Pauline Julien ont tardé à s’imposer comme auteures-compositrices».

Un projet de formation en même temps

Ce projet sur la chanson francophone a aussi permis aux artisans des radios de s’initier à la réalisation d’une série continue.

Les épisodes 1, 3 et 5 sont animés par Valécia Pépin d’Edmonton, une nouvelle venue dans le métier, et Nicolas Servel de Radio Taïga à Yellowknife. L’animation des épisodes 2, 4 et 6 est assurée par Marc Giguère de Winnipeg, un animateur bénévole de longue date à Envol 91, et par Josée Thibeault d’Edmonton.

Les émissions seront proposées deux fois par semaine lors de la première diffusion. Elles pourront ensuite être reprises par les stations participantes à leur discrétion.

La série sera aussi offerte aux autres régions desservies par l’Alliance des radios communautaires du Canada (ARC du Canada). Enfin, les émissions seront rendues disponibles au public sur des plateformes qui restent à déterminer.

Le directeur de l’Association des radios communautaires de l’Ouest et des Territoires, Yaya Doumbia de Winnipeg, souhaite que l’ARCOT puisse répéter de telles expériences au cours des prochaines saisons. Mentionnons en terminant qu’une série de capsules touristiques est d’ailleurs en développement.

 

Fiche technique de La Chanson se lève à l’Ouest

ANIMATION – Marc Giguère, Valécia Pépin, Nicolas Servel et Josée Thibeault
TECHNIQUE – René Vincent Tshibula (Edmonton), Yaya Doumbia et jimchab (Winnipeg).
RECHERCHE, ENTREVUES et RÉALISATION – Ronald Tremblay et Josée Thibeault
INDICATIF MUSICAL – Éric Doucet (Edmonton)
PRODUCTION – Association des radios communautaires de l’Ouest et des Territoires (ARCOT)

ÉPISODES ET THÉMATIQUES ABORDÉES
1 – LE BILINGUISME ET LES GROUPES
2 – LA CHANSON JEUNESSE ET L’ÉVÉNEMENT CRUCIFORME
3 – LA DIASPORA ET LE NORD
4 – DE LA BOÎTE A CHANSON À LA NOUVELLE CHANSON
5 – CHANSON AU FÉMININ ET CHANSON ENGAGÉE
6 – LES NOUVELLES SONORITÉS

PREMIÈRE DIFFUSION – Entre le 20 février et le 31 mars 2017, à l’antenne des radios communautaires membres de l’ARCOT.

Photo : congerdesign / Pixabay

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Nous sommes heureux de lire vos réactions

%d blogueurs aiment cette page :