Les avantages de la pub radio : la mobilité

Voici le premier d’une série de cinq textes portant sur les avantages de la publicité à la radio.

Chaque mardi, je vous expliquerai quelques-unes des raisons pour lesquelles un annonceur devrait songer à inclure la radio parmi sa stratégie publicitaire, même encore en 2019.

La radio suit les gens partout…

S’il y a un média qui bat tous les autres au chapitre de la mobilité, c’est bien la radio.

Jolie fille écoutant la radioLa radio est le média le plus mobile qui existe.

Vous voulez joindre les consommateurs lorsqu’ils sont en mouvement ou qu’ils vaquent à leurs occupations quotidiennes? Optez pour la radio.

On peut écouter la radio en voiture. Aucun forfait de données mobiles n’est nécessaire.

Comme le Canada est l’un des pays industrialisés où les forfaits de données mobiles sont parmi les plus élevés, la radio reste un média accessible et divertissant.

D’autre part, s’il est vrai que le Wifi public est de plus en plus répandu, sa couverture demeure encore limité aux régions et aux lieux densément peuplées et l’on peine très souvent à obtenir une connexion Wifi décente dans plusieurs établissements hautement fréquentés.

Aucun journal ne vous permet non plus de lire vos nouvelles en conduisant, par plus que la télévision d’ailleurs.

On aura beau dire que les véhicules autonomes sont (presque) à nos portes. Sauf qu’aucune législation sur la planète ne vous permettra avant plusieurs décennies encore de quitter les yeux de la route pour lire le journal ou regarder la télé en toute tranquillité, tandis que votre voiture se conduit par elle-même.

À bien y penser, ni le Web, ni la télé, ni le journal, ni l’affichage ne permettent de joindre les consommateurs où qu’ils soient et quoiqu’ils fassent, comme avec la radio.

Il s’agit d’ailleurs du média auxquels toutes les organisations de sécurité publique à travers le monde recommandent de se fier lors de catastrophes naturelles.

En cas de tempête hivernale ou d’inondation par exemple, les agences gouvernementales rappellent chaque fois d’insérer une radio à transistor fonctionnant à piles ou à manivelle dans votre trousse de survie.

…jusqu’à des endroits insoupçonnés

Votre bonne vieille radio à transistor AM/FM vous suivra jusqu’en forêt, à la plage lors de vos vacances estivales ou plus simplement au terrain de camping.

Elle ne vous offrira peut-être pas la météo qu’il fait à l’autre bout du monde, ni les nouvelles en russe ou en cantonnais comme les sites Web, mais elle vous informera des conditions météorologiques locales ainsi que les dernières informations régionales.

Complice de notre journée au bureau, de nos déplacements en autobus ou en train, elle peut même accompagner notre douche et notre rasage quotidien si on le souhaite.

Avouez qu’on peut difficilement lire ses nouvelles sur notre téléphone mobile ou notre journal en même temps qu’on tient le rasoir d’une main et qu’on se regarde dans le miroir.

C’est ça, offrir la mobilité.

Et quand on est un annonceur, pouvoir rejoindre les consommateurs en tout temps et en tout lieu, ce n’est pas négligeable comme avantage.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Envie de commenter? Allez-y!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :