Les bénévoles : denrée précieuse pour des radios comme les nôtres

On peut difficilement imaginer à quoi ressembleraient nos stations sans les bénévoles.

Qu’ils animent une émission, soient membres d’un comité ou siègent au conseil d’administration, leur importance est indiscutable.

Or, pour bien recruter ces bénévoles, et surtout bien les accueillir au sein de l’organisation en espérant qu’ils y restent, encore faut-il réaliser une certaine réflexion.

 

1) Analysez vos besoins et planifiez

Demandez-vous d’abord quels sont vos besoins. Financement, programmation, tâches administratives, etc.

Si vous ne faites pas d’abord l’analyse de vos besoins, vous risquez fort de passer à côté de l’essentiel.

Cet exercice fondamental permet de recruter des bénévoles qui s’épanouissent dans des tâches satisfaisantes où vous en avez réellement besoin.

Quoi de plus désagréable en effet que de s’investir corps et âme dans une organisation où nos talents ne sont pas appréciés?

Préparez un bon profil de votre station, car c’est ainsi que vous vendrez mieux l’idée d’y faire du bénévolat et saurez qui rechercher.

Autrement dit, si vous évaluez vos besoins et les conditions que vous offrez dès le commencement, vous atteindrez mieux vos objectifs.

Mettez-vous par la suite à la recherche de bénévoles…

 

2) Vendez votre salade

Premièrement, quels avantages offrez-vous aux bénévoles? Quel type de bénévolat y fait-on?

Offrez-vous un encadrement à la fois stimulant et valorisant? Les locaux sont-il propres et sécuritaires? Remettrez-vous une lettre de référence afin de souligner leur implication?

Comptez-vous les inviter à certains événements de reconnaissance? Peut-être même, à l’occasion, à une fête des employés?

En deux mots, mettez la table avec des conditions gagnantes pour les attirer et les retenir comme vous le feriez pour un employé rémunéré.

Vos bénévoles n’exprimeront pas verbalement ce genre de choses. Mais croyez-moi, personne ne refuse un peu de reconnaissance pour ses efforts.

Offrez-leur des conditions gagnantes si vous ne voulez pas qu’ils se démotivent.

 

3) Recrutez de manière proactive

N’attendez pas passivement que les bénévoles frappent à votre porte. Certes, il y en aura quelques-uns qui frapperont chez vous, mais pas la majorité.

Premièrement, annoncez en ondes que vous avez des postes à combler, puisque vous êtes votre meilleur média.

Ensuite, passez le mot à votre kiosque lors de reportages en direct d’un festival local.

Distribuez des feuillets d’information sur les possibilités de bénévolat au sein de votre organisation.

N’oubliez pas : tous les postes ne conviennent pas à tout le monde. Aussi importe-t-il d’exprimer clairement vos besoins.

 

4) Outillez-les autant que possible

Les bénévoles se démotivent parfois et finissent par ne plus se sentir à l’aise ni valorisés, et ce, pour diverses raisons.

C’est le cas bien souvent s’ils ont l’impression que leur contribution n’apporte rien à l’organisation.

À titre d’exemple, une personne qui n’aime pas faire du porte-à-porte ne vous sera d’aucune utilité s’il faut vendre des calendriers par les portes.

Par contre, si s’agit d’une excellente barmaid, vous serez bien heureux de compter sur ses services au bar lors de votre grande fête estivale annuelle.

Aiguillez-les vers les bonnes tâches et outillez-les adéquatement afin qu’ils s’épanouissent au sein de votre organisation.

Ça veut dire quoi? Une bonne formation au besoin, une ambiance de travail agréable et du respect, une charte des droits et responsabilités du bénévole, des équipements qui ne les feront pas enrager, etc.

Vos salariés sont retenus en quelque sorte au sein de l’entreprise grâce au salaire que vous leur versez. Ils reçoivent un salaire à la hauteur de leurs efforts.

Par contre, vos bénévoles ont peu de choses pour les retenir chez vous sinon la reconnaissance et de bonnes conditions pour s’épanouir.

 

5) Offrez de l’encadrement et de la rétroaction

Ne laissez JAMAIS vos bénévoles dans le néant quant aux tâches et résultats attendus.

Intervenez au moment opportun devant une situation problématique. Sinon, vous risquez de voir la situation s’envenimer ou même devenir incontrôlable.

On a déjà vu des bénévoles devenir des leaders négatifs et “contaminer” les autres avec leur attitude négative et leurs récriminations.

Par contre, si les bénévoles sont bien encadrés, qu’on leur explique leurs erreurs quand il le faut et qu’on les remet sur la bonne voie, ils apprécient généralement.

Ce n’est jamais agréable de se faire dire qu’on n’a pas accompli correctement une tâche après des mois ou des années à la répéter. Alors, autant le dire dès le début.

 

6) Exprimez votre reconnaissance envers vos bénévoles

On n’insistera jamais assez sur l’importance de reconnaître l’apport des bénévoles.

Ça ne signifie pas forcément d’offrir d’immenses cadeaux mais au moins de petites attention.

Envoyez un courriel de vœux sincères le jour leur anniversaire entre autres. Saluez-les chaleureusement comme s’ils étaient des salariés de l’entreprise.

Offrez-leur un vêtement officiel aux couleurs de l’organisation ou encore faites tirer un certificat-cadeau parmi les bénévoles.

Ce ne sont que quelques exemples qui les rendront fiers d’être des vôtres. Voyez donc ce texte qui renferme une vingtaine de façons de remercier vos bénévoles.

 

Outil de référence :

Vous trouverez une présentation Powerpoint (.PPS) dans la bibliothèque virtuelle sous la section Salarié(e)s et bénévoles.

Intitulé « Le pentagone du bénévolat (autrement appelé la PROSE) », ce document renferme justement les 5 points à ne jamais oublier pour recruter et garder vos bénévoles au sein de l’organisation.

 

Photo à la une : “Une équipe de bénévoles pour accueillir le public” par Entrevues en images sous licence CC BY-SA

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Nous sommes heureux de lire vos réactions

%d blogueurs aiment cette page :