Créez les bonnes conditions sonores pour enregistrer votre émission chez vous

Profiter de conditions sonores idéales pour produire une émission quand vous êtes chez vous, c’est possible. Même si vous n’atteignez pas forcément le degré d’insonorisation d’un studio professionnel, mes conseils devraient au moins vous permettre d’améliorer votre sort.

Avertissement : Je ne touche aucun avantage ni commission sur les produits évoqués dans cet article, et dans aucun cas d’ailleurs je ne me porte garant de leur utilisation. Ces produits ne sont mentionnés qu’à titre indicatif. Merci de votre compréhension.

1) CALFEUTREZ LES ORIFICES OÙ S’INFILTRENT LES BRUITS
Prise électrique
(Photo : Clint Patterson / Unsplash)

Le tour des prises électriques ou encore des interrupteurs, ainsi que les cadrages de portes et de fenêtres. La moindre interstice peut laisser entrer les bruits externes. Colmatez les brèches à l’aide de produits scellants d’insonorisation en tube ou d’une mousse expansible vendue en aérosol. Installez aussi un bas de porte afin d’éviter l’infiltration des bruits extérieurs.


2) UTILISEZ LES TISSUS À VOTRE AVANTAGE
Trois écharpes de gros tissus posées sur une table
(Photo : Kelly Sikkema / Unsplash)

Vous obtiendrez de meilleures conditions d’enregistrement avec un tapis capitonné plutôt qu’un plancher en céramique ou en bois franc. Même chose pour vos fenêtres, parez-les de gros rideaux épais au lieu de stores horizontaux en plastique. Une grosse couette ou un couvre-lit solidement accroché au mur fera aussi office d’insonorisation improvisée.


3) INSTALLEZ DES PANNEAUX ACOUSTIQUES
Panneau de mousse alvéolée
(Photo : Omid Armin / Unsplash)

Mieux, si vous en avez les moyens, installez des panneaux acoustiques en mousse alvéolée. Au pis aller, servez-vous de cloisons séparatrices semblables à celles qu’on installe dans les bureaux afin de créer un espace d’enregistrement intimiste. Il peut aussi s’agir de panneaux de lièges ou en fibres de polyester qu’on fixe aux murs.


4) ÉLOIGNEZ-VOUS DES APPAREILS DOMESTIQUES BRUYANTS
Brassée de vêtements dans la sécheuse
(Photo : Sana Saidi / Unsplash)

Ça vous semble évident ? Peut-être pas pour vos proches. Si vous ne dites pas à votre conjoint que vous enregistrez votre émission, comment saura-t-il que ce n’est pas le temps de démarrer le lave-vaisselle ou laver une brassée de vêtements sales ? Autant que possible, éloignez-vous des sources de bruits dans la maison (ex. : fournaise, laveuse, sécheuse, réfrigérateur, congélateur, etc.).


5) CHANGEZ LA PORTE DE VOTRE PIÈCE
Porte de bois
(Photo : Jorge Flores / Unsplash)

Remplacez votre porte à âme creuse par une autre à âme pleine. Celle à âme pleine peut être faite de bois massif ou, dans certains cas, remplies au moins de polystyrène, de bois aggloméré ou lamellé. La porte à âme creuse est certes plus légère et moins coûteuse, sauf qu’elle est également moins insonorisée car simplement recouverte d’un placage collé sur un cadre.


6) APPLIQUEZ UNE PEINTURE INSONORISANTE
Quatre rouleaux qui appliquent de la peinture sur un mur
(Photo : David Pisnoy / Unsplash)

Vous n’y croyez pas ? Pourtant, elles existent. On applique les peintures insonorisantes en fines couches sur les murs et le plafond. Spécialement conçue pour ses propriétés acoustique, certaines de ces peintures réduisent dans certains cas jusqu’à 25 à 30 % du bruit lorsqu’elles sont correctement appliquées. On en vend dans les bonnes boutiques spécialisées en peinture. Certains manufacturiers précisent qu’il est même possible de les teindre, comme pour les peintures ordinaires.


7) MEUBLEZ LA PIÈCE
Bibliothèque garnie de bouquins
(Photo : Mohamad Zaheri / Unsplash)

Une bibliothèque bien remplie de bouquins peut faire un excellent travail d’insonorisation. De gros fauteuils savamment disposés aussi. Une pièce bien meublée est autrement plus efficace comme studio d’enregistrement qu’un espace vide. Mieux encore si l’espace est relativement clos et pas trop grand. Le son sera plus étouffé et voyagera moins.


8) FAITES UN PEU DE RÉNOVATION
Des outils posés sur un plan de travail
(Photo : Eugen Str / Unsplash)

Une tuyauterie un peu bruyante ? Un plancher qui craque dans le couloir ? Des bruits, si anodins soient-ils dans une maison, mais qui sont néanmoins de gros désagréments lorsqu’on enregistre une pub ou une émission. Sortez le coffre à outils, le tournevis et le marteau. Réparez ça en priorité. Sinon, embauchez un spécialiste pour qu’il le fasse.

 

En terminant, lisez mes 9 trucs infaillibles pour enregistrer son émission chez soi :

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

COMMENTAIRES DES LECTEURS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :