Flash Player : 11 raisons de l’éliminer du site Web de votre radio

De grâce, trouvez le plus rapidement possible des alternatives à Flash Player pour qu’on puisse vous écouter sur votre site Web en 2017.

Je n’en reviens tout simplement pas qu’en 2017, il y ait encore des radios qui requièrent l’utilisation de Flash Player pour qu’on puisse les écouter sur leur site Web.

Pas plus tard que ce matin, je me suis rendu sur le site d’une radio pour l’écouter.

Surprise! Impossible d’écouter le moindre bruit. Pas la moindre note de musique à moins de procéder à toute une série de manipulations.

Pourquoi? Parce qu’ils utilisent (encore!) un lecteur Flash Player.

Lecteur Flash Player requis
Flash Player : le lecteur audio à éviter à tout prix en 2017

 

Pourquoi devriez-vous fuir Flash Player à tout prix en 2017?

Parce que…

  • Flash est une véritable passoire informatique à travers laquelle s’infiltre une quantité innombrable de virus;
  • Ça ne vous tente pas que des pirates injectent des lignes de codes malveillants dans votre site et les ordinateurs de vos visiteurs;
  • La compagnie Adobe a elle-même renié son bébé en juillet dernier;
  • Après 2020, elle n’en tolérera d’ailleurs même plus son usage, alors autant le remplacer immédiatement;
  • Vous ne voulez pas que vos auditeurs fuient votre site s’ils sont incapables de vous écouter;
  • M. et Mme Tout-le-monde ne joueront pas dans les paramètres du navigateur afin d’activer Flash;
  • On ne devrait plus avoir besoin d’installer un plugin externe pour écouter votre station en 2017;
  • Une quantité phénoménale de lecteurs multimédia gratuits et universels sont disponibles à la place;
  • Si votre fournisseur de streaming vous propose encore un bout de code pour un lecteur Flash, ça se peut fort bien que ses équipements informatiques soient eux aussi restés coincés au 20e siècle, ou, à tout le moins, que les propriétaires de l’entreprise tournent les coins ronds;
  • Flash est de moins en moins utilisé sur les sites traditionnels et ne l’est carrément plus sur les sites mobiles;
  • Et, l’argument choc, il existe même un mouvement… Occupy Flash afin d’en éradiquer l’utilisation.
Une baisse marquée depuis des années

Déjà, de nombreux éditeurs de logiciels informatiques avaient laissé tomber ce lecteur depuis un bon moment, en raison principalement de ses lacunes en matière de sécurité.

Sur une période d’à peine 3 ans, Google mentionne que l’utilisation de Flash dans son navigateur Chrome est passée de 80 % à seulement 17 % aujourd’hui. Et ça continue de baisser.

On voit de moins en moins de sites Web qui l’utilisent. C’est plutôt le format HTML5 qui est devenu la norme de l’industrie pour la lecture des fichiers audio et vidéo.

Ironiquement, malgré qu’on m’invite à télécharger Flash Player comme on peut le voir dans la capture d’écran ci-dessus, sachez que… Flash Player est encore installé dans mon ordinateur.

Par contre, Google l’a désactivé par défaut dans Chrome et je ne l’active qu’en de rares circonstances. Quand j’en ai réellement besoin. Autrement dit de moins en moins souvent, voire à peu près jamais.

Dites-vous que si, moi, qui suis quotidiennement sur Internet ne prendrai pas la peine d’activer Flash Player pour écouter votre radio, il y a d’immenses chances qu’un néophyte en informatique ne cherchera pas à l’activer lui non plus.

En terminant, voici 2 textes qui vous aideront à offrir une meilleure expérience aux visiteurs de votre site Web. Ça traite entre autres du genre de lecteur audio à y installer.

  1. Voici 8 valeurs sûres à intégrer au site Web de votre radio
  2. C’est si simple d’améliorer le site mobile de votre radio avec ces 4 conseils

Image principale : Pixabay sous licence CC0 sans mention

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Envie de commenter? Allez-y!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :