L’oiseau Twitter mourra-t-il de sa belle mort?

L’oiseau Twitter a du plomb dans l’aile. Beaucoup de plomb. À tel point qu’on peut se questionner sur son avenir.

Rien ne s’arrange pour le média social Twitter, refuge de tant de professionnels de l’industrie des communications et des médias.

L'oiseau Twitter mourra-t-il de sa belle mort?
(Photo : Magnus Bråth / Flicker, licence CC 2.0)

Engadget nous apprend que le site de microblogue a essuyé des pertes de 116 M$ au dernier trimestre. L’an dernier elles se chiffraient plutôt à 107 M$ pour la même période.

Pis encore, au cours du 2e trimestre de 2017, les revenus de la publicité se sont élevés à 489 millions de dollars américains.

Ça peut sembler plutôt bien, sauf qu’ils étaient de… 535 M$ au cours du même trimestre l’année précédente. Il s’agit donc d’une différence de 8% de moins.

Et tandis que les revenus de la publicité fléchissent et qu’on continue d’éponger de l’encre rouge, les abonnements stagnent.

En effet, les nouveaux abonnés ne compensent pas pour les départs. Des départs qui sont d’ailleurs de plus en plus nombreux.

Au cours de la période de trois mois, comme titre Engadget, pas moins d’un million d’Américains ont décidé de quitter Twitter.

Un avenir plutôt sombre

Quel est l’avenir du petit oiseau dans la jungle des médias sociaux? Difficile de le dire.

Surtout que les éventuels acheteurs qui étaient sur l’écran radar l’an dernier pour acquérir le réseau se sont tous désistés les uns après les autres. De Disney à Salesforce, en passant par le géant Google.

Alors que plusieurs professionnels des médias sociaux proclament depuis des années la mort du réseau Google+, on est quand même en droit de se demander si l’oiseau Twitter ne passera pas l’arme à gauche en premier.

Intéressé quand même à y faire vos premiers pas? Lisez nos conseils pour bien mener vos affaires sur le site de l’oiseau Twitter.

Ajout (27/07/2017 à 17:18 HAE) : L’action de Twitter a clôturé la séance en bourse aujourd’hui avec un recul de plus de 14 % par rapport à son prix avant l’annonce des résultats trimestriels. Introduite en bourse à 26 $ l’unité en novembre 2013, l’action de Twitter avait terminé cette journée-là à 44,90 $. Quatre ans plus tard, elle en vaut aujourd’hui moins de la moitié.

(Source : « Over a million Americans quit Twitter in just three months », Endgadget, 27 juillet 2017)

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Nous sommes heureux de lire vos réactions

%d blogueurs aiment cette page :