Faites du marketing de contenu et gagnez de l’argent avec le temps des Fêtes

Le temps des Fêtes est synonyme de vacances hivernales et de détente en famille, mais aussi de consommation, il faut bien l’admettre.

Et c’est aussi la possibilité pour les radios de monnayer diverses chroniques et capsules liées aux thèmes de la saison.

Pas forcément à travers la publicité traditionnelle. Que non. Plutôt à travers ce qu’on appellera du « marketing de contenu ».

Le marketing de contenu, c’est quoi?

C’est du contenu médiatique qui s’arrime directement aux activités professionnelles de l’entreprise. Aussi simple que ça. De la publicité, sans être réellement de la publicité.

Vous offrez aux auditeurs du contenu pertinent à la saison, et, en même temps, qui rejoint directement les activités de votre commanditaire. Bingo!

Le « marketing de contenu » est une expression très à la mode sur Internet.

Confidence : les pros du marketing en ligne sont convaincus d’avoir inventé quelque chose. Mais, chut! Ça existe depuis des décennies dans les médias traditionnels.

Oui, la radio faisait du marketing de contenu… avant que le marketing de contenu ne soit à la mode.

(P.S. C’est ça qu’on appelle être à l’avant-garde.)

Non mais, pensez-y. Avec vos chroniques, vous faites, à la place de vos clients, ce que plusieurs d’entre eux devraient perdre du temps à faire eux-mêmes dans leur blogue, leurs médias sociaux, leurs présentations dans des kiosques, etc.

Ça se paie, ce genre de travail. Et grassement en plus, croyez-moi.

Voici 6 suggestions pour des chroniques ou des capsules qui trouveront facilement des commanditaires sur vos ondes…

La motoneige

Quoi ? Une chronique sur l’état des sentiers de motoneige. La pratique de la motoneige génère d’importantes retombées économiques dans diverses régions du pays.

Qui la commandite ? Ex. : concessionnaire de motoneiges, relais (hôtel et restaurant) pour motoneigistes, office de tourisme régionale, station-service, etc.

Où prend-ton les infos ? En Ontario, utilisez cette carte interactive des sentiers de motoneige de la Fédération ontarienne de clubs de motoneige. Tandis que celle-ci répertorie les sentiers entretenus par les membres de la Fédération des clubs de motoneige du Nouveau-Brunswick. Ailleurs au pays, fouillez le Web à la recherche de votre fédération provinciale ou territoriale. Vous trouverez sûrement.


Les aliments

Quoi ? Des capsules de 30 à 60 secondes sur la préparation et la salubrité des aliments. C’est parfait pour rappeler les conseils d’hygiène et de manipulation sécuritaire des aliments.

Qui la commandite ? Ex. : clinique médicale, pharmacie ou chaîne de supermarché.

Où prend-t-on les infos ? Cette page sur le site du gouvernement du Canada traite abondamment de la salubrité des aliments pendant les Fêtes.


Les traditions des Fêtes

Quoi ? Les traditions du temps des Fêtes au Canada ou même d’ailleurs dans le monde.

Qui la commandite ? Ex. : bijoutier, détaillant de cartes de souhaits, fleuriste, librairie, bref à peu près n’importe quelle entreprise qui connaît une hausse de ses activités pendant les Fêtes.

Où prend-t-on les infos ? Cette page Wikipédia sur Noël peut constituer un excellent point de départ. On y déniche plusieurs détails sur les origines de la fête et ses traditions. On y trouve à la fin, une quantité impressionnante de références diverses et d’hyperliens qui traitent du sujet.


Le ski de fond et la raquette

Quoi ? Les conditions de sentiers de ski de fond et de raquette. Voilà une chronique quotidienne qui peut s’étirer sur toute la saison et non seulement pendant les Fêtes de fin d’année

Qui la commandite ? Ex. : club de ski de fond local, la municipalité, un restaurant, un hôtel/motel, etc.

Où prend-t-on les infos ? Si vous avez un club local de ski de fond et/ou de raquette, c’est votre référence idéale. Je vous cite en exemple celui de Hearst (Ontario). Informez-vous auprès de celui de votre localité.


Recevoir dans le temps des Fêtes

Quoi ? De courts trucs et astuces pour mieux recevoir les invités pendant les Fêtes.

Qui la commandite ? Un service de traiteur, un supermarché, un vendeur de sapins de Noël, un magasin à rayons, etc.

Où prend-t-on les infos ? Une recherche Google que j’ai faite vous fournit déjà une foule d’idées. Inspirez-vous-en pour rédiger de courts textes sur la façon de divertir vos invités, comment régler vos imprévus de dernière minute, etc.


Les traditionnels vœux de Noël et du Jour de l’an

Quoi ? Des vœux formulés par des personnalités locales, des commerçants, des célébrités de votre coin de pays.

Qui la commandite ? Les annonceurs eux-mêmes, ou, dans le cas des vœux des personnalités, ça peut être commandité par une entreprise tierce.

Où prend-t-on les infos ? Le maire, les députés fédéral et provincial, le chef de la police locale/régionale, le président de la chambre de commerces et d’autres sont autant de personnes qui devraient enregistrer de tels vœux à la radio.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d’une vingtaine d’années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Envie de commenter? Allez-y!

%d blogueurs aiment cette page :