Entreprises locales : 6 bonnes astuces pour rivaliser contre le Web

Temps de lecture (moyen) : 3 minutes

Il n’y a pas 100 000 façons pour les entreprises locales de rivaliser contre les boutiques en ligne.

Soit vous faites aussi du commerce en ligne, soit vous transformez votre commerce en milieu de vie.

C’est précisément du milieu de vie dont je vous parle et je vous offre 6 astuces pour y parvenir.

 

Qu’est-ce qu’un milieu de vie?

Une entreprise locale qui n’est pas sur le Web pour sa promo et/ou ses ventes rate de belles opportunités. Je ne dirai pas le contraire. Sauf que ça prend davantage que ça.

Il faut que les commerces locaux démontrent qu’ils sont littéralement des lieux vivants.

Pourquoi fréquente-t-on les boutiques en ligne? Essentiellement, pour une poignée de raisons.

Parce qu’on n’a pas besoin de sortir de chez soi, qu’il y a du choix, parfois des items qu’on ne trouve pas à proximité d’ailleurs, et les prix sont quelquefois moins chers.

À ce compte-là, je vous le dis tout de suite, vous êtes devant un beau problème.

Les gens doivent sortir de chez-eux pour se rendre dans votre commerce, vous n’aurez jamais un inventaire aussi gros que tout ce qu’on trouve en ligne et vos prix sont parfois aussi chers ou même davantage que certains sites en ligne.

Or, ce qu’un lieu physique peut offrir contrairement au Web, c’est l’expérience humaine.

Offrez donc ce qu’aucune boutique virtuelle n’est capable d’offrir. L’humain.

Des exemples? Allons-y avec mes 6 astuces…

Tasse de café crème
Photo : “Café crème” par alpha du centaure sous licence CC BY
1) Servez de la bouffe

Depuis l’ouverture du magasin Simons de Gatineau en 2015, tous les nouveaux établissements de la chaîne sont maintenant dotés d’un café (Ève) où les clients peuvent casser la croûte.

Malgré la croissance toujours plus grande de ses ventes en ligne, l’entreprise a cru bon aménager cet espace de restauration afin d’offrir une plus value à ses établissements.

Un concept qui ne date pourtant pas d’hier. La chaîne IKEA est elle aussi reconnue pour ses aires de restauration, et ce, depuis des années. Même le magasin-général du village le faisait il y a déjà des décennies.

Pas besoin d’avoir une grosse cuisine; un simple comptoir à thé et café suffira.

2) Activez le Wifi gratuit

Il ne faut pas hésiter à offrir gratuitement un accès Wifi public. On est en 2016.

Grâce à un simple routeur et quelques manipulations qu’on trouve facilement en ligne, vous créerez un second réseau Wifi distinct de celui de l’entreprise. Ça peut sembler paradoxal d’offrir l’accès Internet à vos clients dans votre boutique en briques et mortier, mais pourquoi ne pas combattre l’ennemi sur son terrain. De grandes chaînes comme Canadian Tire et McDonald’s le font déjà.

 

Jouets d'enfants
Photo : “Chugga! Chugga!” par Marc Lipovsky / licence CC0
3) Pensez aussi aux enfants

Une table, quelques petites chaises, un chevalet avec un tableau et des craies, des jouets résistants. Ça en prend souvent peu pour amuser les petits.

Au magasin de chaussures Yellow près de chez moi, ils y a une structure de jeu avec un toboggan dans le fond du magasin.

Ai-je besoin de vous dire qu’à chacune de nos visites, notre plus jeune prend un plaisir fou à s’y amuser tandis qu’on magasine?

4) Offrez un service essentiel

La première chose qu’on veut, c’est de l’achalandage. C’est pour ça par exemple que les grandes pharmacies Pharmaprix et Shoppers Drug Mart disposent désormais d’un comptoir de Postes Canada.

Et que les dépanneurs Couche-Tard, 7-Eleven et Quickie se sont équipés d’un guichet automatique de la Banque Scotia.

Les gens qui ont besoin d’argent savent qu’il y a un guichet dans l’un de ces dépanneurs et ceux qui doivent expédier un colis n’ont d’autres choix que de passer dans l’une de ces pharmacies de quartier.

Quelques-uns d’entre eux achèteront assurément un truc ou deux avant de ressortir.

5) Animez les lieux

Récemment, un bar new-yorkais a retenu l’attention partout à travers le monde à cause de… son exposition sur le macabre et l’anatomie. En effet, l’établissement qui vient d’ouvrir est un bar-musée où les clients vont prendre non seulement une consommation mais aussi assister à une exposition.

Invitez la radio à venir faire des émissions en direct. Un resto sportif, quand il n’y a pas de matchs professionnels sur les écrans géants, ça peut quelquefois être assez tranquille. Sauf qu’à l’époque où j’animais à la radio en Beauce, on remplissait littéralement la Cage aux Sports à chaque vendredi midi en diffusant sur place notre émission des grands classiques du rock.

 

Photo : jackmac34 / Pixabay
6) Proposez de petits à-côtés

Certains concessionnaires automobiles proposent maintenant de petits à-côtés aux clients qui attendent qu’on répare leur véhicule. Salon de barbier ou de coiffure, salle d’entraînement, etc. Alors, on vous offre le rasage gratuit pendant qu’on répare votre voiture?

Avez-vous des suggestions à formuler pour aider vos commerces locaux à devenir de véritables milieux de vie?

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Envie de commenter? Allez-y!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :