La radio, moins dangereuse au volant qu’Android Auto ou Apple CarPlay

Vous croyez la radio source de distraction au volant ? Mais, imaginez quitter la route des yeux pour programmer l’itinéraire sur le GPS.

Un problème alarmant

Jamais la distraction au volant n’aura-t-elle été aussi préoccupante.

Surtout depuis l’avènement des systèmes d’information et de divertissement dans nos voitures. 

Le GPS, le lecteur MP3, le téléphone et la messagerie Bluetooth, etc.

Tous les grands manufacturiers intègrent désormais des systèmes permettant de connecter son téléphone sans fil à la voiture, qu’on pense aux plus connus Android Auto ou encore Apple CarPlay.

Selon un sondage réalisé en 2020 par le CAA, près de la moitié (47 %) des Canadiens admettent avoir texté ou envoyé un message vocal en conduisant.

Un pourcentage comparable (47 %) à ceux qui affirment avoir déjà programmé leur destination dans leur GPS ou leur appareil mobile tout en conduisant.

Les policiers sont inquiets

Les services de police canadiens affirment que la distraction au volant dépasse maintenant la conduite avec les facultés affaiblies comme 1ère cause de collisions.

La Gendarmerie royale du Canada formule une série de recommandations pour éviter d’être distrait ou fatigué lors de la conduite.

La radio est LA source la plus faible de distraction

Une étude publiée en 2017 par l’American Automobile Association (AAA) révélait des données alarmantes sur les systèmes d’info et divertissement désormais présents dans de nombreux véhicules.

Sur 30 systèmes de divertissement testés par les experts, à peine 7 exigeaient un niveau d’attention modéré.

Les 23 autres nécessitaient un degré d’attention élevé ou même très élevé.

AUCUN des systèmes n’a atteint un niveau de distraction aussi faible que la radio.

La radio sert d’ailleurs en quelque sorte de point de référence, puisqu’elle représente la plus faible source de distraction.

À tel point que l’organisation recommande aux manufacturiers de créer des systèmes d’info et de divertissement qui ne requièrent pas plus d’attention que l’écoute de la radio.

Il y a toutefois loin de la coupe aux lèvres.

Car, les compagnies Apple et Google notamment déploient toujours plus d’efforts pour y faire entrer leurs systèmes d’exploitation mobiles iOS et Android.

Avec, on s’en doute, toute une variété d’applications dédiées au divertissement et à l’information.

Voici d’ailleurs 6 choses que la radio fera pour vous en voyage mais pas votre iPod.

Les détails de cette étude (en anglais) se retrouvent sur le site de la Fondation pour la sécurité routière de l’American Automobile Association (AAA).

 

(Sources : CAA et AAA)

 

Retrouvez-moi sur Twitter (@MonMotMedia) pour d’autres infos sur la radio, les médias et la technologie, et, de temps en temps, mes coups de cœur.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :