1, rue Nicholas, bureau 1206, Ottawa (On) K1N 7B7

(613) 562-0000 rfa@radiorfa.com

Financement : savoir se diversifier et bien s’entourer

Pièces de monnaie lors d'une campagne de financement
(Photo : morgueFile / CC0)

On a tous déjà lu ou entendu parler d’organismes qui, une fois privés de leur principale source de financement, étaient condamnés à une fin presque certaine. 

C’est malheureusement le cas de trop d’organisations. Or, la diversification des sources de financement est primordiale.

Que vous dit votre banquier quand vous souhaitez placer votre argent? Ne mettez pas tout au même endroit.

On a beau compter sur un bailleur de fonds principal ou une activité qui rapporte plus que d’autres, mais une mauvaise récolte et le financement s’effondre.

La même logique s’applique aux villages mono-industriels dont l’activité n’a été pensée qu’autour d’un seul secteur d’activité.

Pour eux aussi, la survie est sérieusement compromise lorsque l’économie dégringole.

 

Alors que faire pour votre financement ?

D’abord, multipliez les associations avec des partenaires du milieu. Ensuite, tissez avec eux des liens durables.

Arrêtez de compter uniquement sur le bingo ou des billets pour des tirages.

Les sociétés des loteries nationales ou provinciales entrent directement chez les consommateurs à travers des portails de jeux sur le Web. Il serait carrément suicidaire d’asseoir votre budget d’opération exclusivement sur la vente de cartes de bingo ou des voyages à gagner.

Au Canada, plusieurs gouvernements provinciaux ont autorisé leur société des loteries à offrir des jeux de hasard et d’argent en ligne. Voyez plus large.

 

Ne pas s’essouffler en agissant intelligemment

Vous n’êtes pas des pieuvres à huit tentacules ni des araignées à huit pattes. Partagez l’organisation d’activités communautaires avec des partenaires de la région.

Non seulement le poids de certaines tâches devient-il ainsi partagé mais les risques d’un échec financier également.

ÉGALEMENT SUR NOTRE SITE :  Les idées de "crowdfunding" se diversifient

La radio CKGN FM à Kapuskasing, dans le nord de l’Ontario, s’est associée avec d’autres partenaires dans la réalisation de diverses activités. Ainsi, elle partage les revenus, c’est vrai, mais elle partage aussi les risques.

Brillant!

On organise une soirée dansante pour la Saint-Jean-Baptiste? Occupez-vous donc de la musique et de la vente des bracelets d’entrée, alors qu’un autre organisme s’occupera de griller et vendre les hamburgers, puis qu’un troisième groupe s’acquittera du bar.

Vous partagerez ensuite les revenus selon une formule préétablie. Au bout du compte, vous serez moins à la merci des aléas d’une seule et unique grosse source de financement.

Et avantage non négligeable en terminant, vous aurez également moins l’air d’être les seuls à “quêter” dans le village.

The following two tabs change content below.

Simon Forgues

Agent (communications et développement) chez l'ARC du Canada
Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.
%d blogueurs aiment cette page :